A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Precaire : le travail c'est la sante !

Date Mon, 11 Jul 2005 22:48:38 +0200 (CEST)


Il est évident que le travail précaire a des retentissements sur la santé
du travailleur. Tout d?abord, on peut envisager les risques
physico-chimiques auxquels sont particulièrement exposés les précaires,
mais il y a également l?ensemble des conditions de travail. Employés dans
des secteurs à risque (bâtiment, nucléaire, métallurgie, nettoyage par
exemple), ils « profitent » de l?augmentation récente du nombre des
accidents de travail que l?on relève dans ces secteurs : ils y sont plus
exposés, du fait qu?ils ne font que passer, qu?ils n?ont pas le temps de
mettre en place les procédures d? anticipation qui leur permettraient
d?éviter certains risques, souvent, qu? ils ne sont pas du ?métier?.

Lorsqu?ils arrivent, la formation au poste est souvent minimale et l?
intégration dans l?équipe très souvent limitée : certaines entreprises
emploient bien plus de précaires jetables que de travailleurs fixes.
Difficile pour les uns et pour les autres de créer des liens
professionnels. Un exemple typique est celui de ces deux jeunes gens,
intérimaires à qui l? on avait demandé de nettoyer une cuve dans une
industrie agro-alimentaire. Leur mission n?était que de quelques jours
mais on les a retrouvés, morts, le premier soir au fond d?une cuve. Ils ne
savaient rien des dangers encourus et le produit qu?ils utilisaient était
étiqueté en allemand...

La précarité, est aussi utilisée pour permettre aux travailleurs moins
précaires (les « statutaires ») de prendre moins de risques. La
filialisation ou l?externalisation donnent à ce propos d?excellents
résultats aux yeux du système. L?exemple le plus frappant est peut-être
celui de l?industrie nucléaire. Près de 80 % des risques d?irradiation
sont imposés aux travailleurs des entreprises sous-traitantes, elles mêmes
très utilisatrices de main d??uvre intérimaire et de CDD. En ce qui
concerne les matières les plus dangereuses, l?externalisation se tourne
franchement vers les pays pauvres : le cas de l?a-miante est pathétique.
Ce produit, interdit parce que cancérigène dans nos contrées, continue
d?être utilisé (sous licence) dans les pays pauvres... Chez nous, les
recherches ne portent plus sur la diminution des risques d?exposition aux
produits dangereux, mais sur les différences de sensibilité à ces
produits. C?est donc l?individu qui est responsable de sa maladie, par le
fait qu?il n?y a pas résisté !

Il faut aussi parler de la flexibilité dans le travail dont les précaires
sont les premières victimes. Les études montrent que les accidents se
produisent plus la nuit, ou en fin de service, lors de la neuvième heure
par exemple ; quand le corps comme l?esprit sont à bout. Cette
flexibilité, alliée à la méconnaissance des règles de sécurité, non
exposées au salarié pour ne pas perdre de temps, voilà qui augmente encore
le risque d?accident. Non seulement contraints à la précarité, la
précarité expose les
travailleurs à mettre en jeu leur propre santé. La réponse des patrons est
alors double : il n?y a pas de lien entre l?entreprise et le précaire
(dans le cas d?un intérim), ou alors l?accident est de la responsabilité
du travailleur, du seul fait de son incurie. Mais, dans la majorité des
cas, l? accident du travail est tout simplement caché, tu, dans l?intérêt
du patron qui n?aura rien à justifier et parfois celui du travailleur, qui
pourra garder encore quelques mois son boulot...


D?après un texte du Syndicat intercorporatif de Bordeaux

_____________________________________
Actualité de l'Anarcho-syndicalisme
http://liste.cnt-ait.info
http://cnt-ait.info
Contact(a)cnt-ait.info






_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center