A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) la lutte antifasciste internationale est toujours necessaire !

Date Sat, 2 Jul 2005 17:52:08 +0200 (CEST)


Agressions fascistes contre le squat italien « Barocchio »
la lutte antifasciste internationale est toujours nécessaire !

Communiqué de la Fédération anarchiste italienne (FAI)
dimanche 26 juin 2005.


Dis-moi qui tu agresses et je te dis qui tu sers.

Dans la nuit du 11 au 12 juin, une quinzaine de fascistes armés de
couteaux et de bâtons forcent la porte du squatt « Barocchio », situé dans
la banlieue de Turin.

Deux occupants du squatt sont blessés par des coups de couteaux.

L?un d?eux est gravement blessé. Il s?en est fallu de peu qu?il y ait un
mort.

Cela démontre la volonté fasciste de blesser et de tuer. Une semaine
avant, une agression avait déjà eu lieu au fort Prenestino à Rome, où les
lames fascistes avaient frappé à la gorge un des occupants.

On est confronté à une escalade des violences fascistes d?une gravité
extrême.

Toutefois, on a conscience que les responsables matériels de l?agression
au couteau des habitants du « Barocchio squatt » ne sont que des
exécutants au service direct ou indirect de qui voudrait mettre en
sourdine les luttes sociales, nous obligeant à être sur la défensive.

Dans le langage militaire, les troupes de réserve sont les troupes qui
appuient de temps en temps les militaires en service effectif.

Troupes de réserve : cela nous semble une définition adaptée au rôle
d?exécuteurs des groupes pronazis et néofascistes qui, durant ce mois,
sont en train d?accomplir, avec une progression alarmante, agressions et
attentats contre les sujets et les situations qui sont déjà frappés par la
répression gouvernementale, la criminalisation des journaux et la
discrimination cléricale.

En effet, de manière parfaitement synchronisée, les actions de ces
escadrons fascistes qui sont en train de se propager impunément de Turin à
Rome, de Milan à Palerme, de Luca à Foggia, ont toujours comme cible
immigrés, nomades, homosexuels, lesbiennes, communistes, anarchistes,
centres sociaux et squatts, c?est-à-dire les mêmes cibles indiquées dans
les rapports antiterroristes du ministère de l?intérieur, dans le projet
de lutte contre les associations subversives, dans la politique
institutionnelles en matière d?immigration, dans la campagne xénophobe de
la Ligue du Nord et dans les condamnations du Vatican.

Ainsi, encore une fois, tombé le masque pseudo-révolutionnaire des «
rebelles contre le système », les héritiers du nazi-fascisme montrent leur
vocation de flicaille au service de l?ordre constitué, en gagnant les
sympathies et les faveurs de la droite gouvernementale et des pouvoirs
forts.

Une ville comme Turin, par exemple, vit une période délicate, encerclée
par la crise irréversible du modèle de développement immatriculé Fiat et
la volonté, coûte que coûte, de confier le futur au phénomène de foire des
olympiades et aux grands travaux, comme le projet de train à haute vitesse
(TAV).

Peu de jours après la grande manifestation populaire contre le TAV, du 4
juin, dans la vallée et en ville, on est en train de se préparer au 29
juin, date d?envoi des travaux du tunnel de Venaus : le train de la mort
ne doit pas passer et les gens sont décidés à l?arrêter avant le début des
travaux. Pendant que l?attention et l?engagement de beaucoup sont tournés
vers la lutte populaire contre le TAV, vers la solidarité aux immigrants
en révolte à l?intérieur du CPT (centre de rétention), vers la
dénonciation du racisme homicide de l?Etat, ponctuels comme toujours, se
présentent les troupes d?assaut des patrons.

La période actuelle est en plus favorable à la réapparition de ces tristes
figures, face à une gauche politiquement incapable de sortir d?une logique
électoraliste, mais aussi face à une lente reprise des conflits sociaux,
conséquences d?une crise économique toujours plus forte.

Et d?autre part l?exercice de la violence des escadrons fascistes a
toujours été, à l?intérieur de l?extrême-droite, le modèle à travers
lequel se redéfinissent et s?expérimentent les hégémonies idéologiques,
hiérarchies internes, méthodes d?action et nouvelles associations
territoriales. C?est pour cela qu?il est urgent, avant de devoir pleurer
une autre mort parmi nous, que la progression des violences fascistes
trouve des réponses collectives adéquates, tant sur le plan de
l?autodéfense militante qu?avec le développement de l?opposition radicale
à une domination qui non seulement utilise les moyens législatifs du
régime fasciste pour imposer sa paix, mais n?hésite pas à enrôler aussi
les escadrons habituels de la main-d??uvre nationale.

Lutte antifasciste contre les escadrons et ceux qui les protègent

Solidarité aux victimes des agressions !

Solidarité au Barocchio et aux deux occupants blessés.

Fédération Anarchiste Italienne

Rassemblement le samedi 2 juillet devant la gare de Porta Susa à Turin, à
partir de 15H.

[ communiqué repris du site de la FA : federation-anarchiste.org ]
_______________________________________________
A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr


A-Infos Information Center