A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Journees de protestation libertaire – Porto Alegre 26 au 31 janvier 2005

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Thu, 27 Jan 2005 10:19:14 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

CONTRE TOUTES LES MISÈRES : POUR LE DROIT DE GÉRER NOS VIES !
"TOUTE PRÉSENCE DE L’ÉTAT EST RÉPRESSION"

FORUM SOCIAL MONDIAL : DIVISION DE LA LUTTE CONTRE LE CAPITALISME
OU "METTRE LE DOIGT DANS L'ENGRENAGE C'EST SE CONDAMNER A Y PASSER
ENTIEREMENT"
Le besoin de légitimation de l'État à travers la destruction des
organisations de protection et d'aide mutuelle des travailleurs est
aujourd'hui une réalité concrète et historiquement établie. Sa force
militaire détruit toutes les initiatives et tentatives des ouvriers de
résoudre les manques de cet État.
Le plus grand exemple de ceci aujourd'hui est l’Institut National de
Sécurité sociale - INSS, qui est né de la répression du mouvement
syndical à travers la destruction et l’appropriation du patrimoine des
Institutions sociales des ouvriers. L'idée "de la contribution de tous
pour tous" n'est pas une idée qui vient de l'État ou de la bourgeoisie
social-démocrate, mais une nécessité d’entraide réciproque construite par
les travailleurs dans leurs Caisses d’Épargne et leurs Sociétés de
Secours Mutuels
("aujourd'hui pour toi, demain pour moi"). Ces dernières ont été
détruites par l'État, qui les a privatisées et transformées en
marchandise.
L'opposition de l'élite à la lutte de classes se fait à travers la
diffusion de l'idéal de Citoyenneté, idéologie d’une supposée égalité
dans l'accès aux ressources publiques de l’État, lequel se positionne
comme l’unique promoteur de la sécurité, que ce soit en matière
d’éducation, de droits de l'Homme, pour l’eau potable, de lutte contre la
pauvreté ou pour l’éradication de faim, d’habitat, de santé, d’hygiène
publique, de lutte contre la racisme, la discrimination et la violence...
Ce type de débat politique sur ces ressources est aussi voulu par l’État
lui-même. De cette manière a été menée la destruction du syndicalisme
révolutionnaire de la Confédération Ouvrière Brésilienne - C.O.B. dans
les années 30 et la mise en oeuvre du syndicalisme officiel (CUT, FS,
CGT, SDS,CAT) en le divisant et le subordonnant à la bureaucratie d’État.
Avec, en conséquence, la perte de l'hégémonie des travailleurs
révolutionnaires dans la revendication de droits aujourd'hui
intentionnellement non respectés par l’État, avec, comme alibi, un
supposé manque de moyens. Ceci ne suffisant pas, une nouvelle division se
met en place. Le manque de personnalité et d’idéologie propre
caractérisant ces mouvements, ils s’approprient le verbe, les idées, les
luttes et l'institution libertaire à des fins spécifiques, par
l’expression de discours bidons sur l’aidemutuelle, la démocratie
directe, les économies solidaires et de transformation sociale. Avec ces
méthodes financées par des fonds publics, ressortent les ONG, les
coopératives, les églises, les partis politiques, les entreprises et les
mouvements populaires qui atténuent par la division le débat sur la
richesse sociale aue l'État s’approprie.
L'organisation des Forums vise cet objectif. Financé et contrôlé
directement par l'État et les groupes dominants du capitalisme
international, le Forum Social Mondial, en tant qu’exemple concret,
participe de la légitimation du nouvel ordre de distribution des
richesses. Maintenant le capitalisme se positionne comme promoteur de
toute forme de participation à la richesse sociale. C'est le capitalisme
lui-même qui détermine les moyen d'accès aux fonds publics de l'État. Le
Budget Participatif est un autre exemple. Bâti par dessus les
organisations de quartier et les mouvements populaires, il impose aux
populations des banlieues une logique de compétition pour l’accès aux
fonds (des miettes en fait…) qui sont censés être, selon ce même État,
les droitsconstitutionnels et universels de tout citoyen.

Dans cette logique, tous ceux qui, par cette pratique, cherchent une
révolution sociale se trompent car, ainsi, ils légitiment l’État et
renforcent le capitalisme.
En conséquence, nous refusons l’implication avec cet ordre par le boycott
du Forum Social Mondial!
Seule la Grève Générale et Révolutionnaire peut anéantir le capitalisme !

COMITÉ LIBERTAIRE CONTRE LA CHÈRETÈ DE LA VIE

M.L.B. - Mouvement Libertaire Brésilien - F.A.R.G.S. - Fédération
Anarchiste du Rio Grande do Sul - C.O.B. - Confédération des Ouvrière
Brésilienne - A.C.A.T. - Association Continentale Américaine des
Travailleurs - I.W.A. / A.I..T. - Association Internationale des
Travailleurs - F.O.R.G.S - Fédération des Ouvriers de Rio Grande do Sul -
SINDIVARIOS – Syndicat "interco" de Porto Alegre
ET RENAISSONS !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------PROGRAMME Journées de Protestation Libertaire - Porto Alegre 2005

LA MISÈRE EST LE VISAGE DE TOUS LES GOUVERNEMENTS
Contre toutes les Misères pour le droit de gérer nos vies

Porto Alegre, 26 au 31 janvier 2005
Av. Érico Veríssimo, 1450,
(Restaurant "bandejão popular », près du Stade Olympique - Grêmio)

Les Journées de Protestation Libertaire de Porto Alegre 2005 font partie
des pratiques historiques d’organisation du Mouvement Libertaire
Brésilien, qui ont commencées en 1986 dans la ville de Florianópolis.
Elles ont pour objectif l'union dans la diversité des mouvements, dans la
perspective de l’autogestion des luttes. Elles servent d’espace de
construction de la solidarité par l’expression, la réflexion, les
contacts, les expériences, les idées et les actions contre l'exploitation
et la domination du Capital et de l'État. Elles ont comme ultime objectif
de permettre la constructiond'une société égalitaire et libertaire.


PROGRAMME
---------------------------------------------------
Mercredi 26 janvier 2005
---------------------------------------------------

16:00 à 18:00 Enregistrement, hébergement et organisation des Groupes de
discussion.

18:00 - Exposition Espace Libre pour l’exposition de matériel de
Propagande des Groupes (Collectifs et Individus du Mouvement Libertaire
Brésilien et amis)

19:00 - Ouverture Assemblée Générale : Approbation des accords de
l'organisation, des règles et du programme des JPL/2005.
Proposition de fonctionnement : Rapports, informations.
Luttes pour 2005.
Marche de Protestation.

21:00 - Confraternisation Apéritif végétarien (Vegan).

---------------------------------------------------
Jeudi 27 janvier 2005
---------------------------------------------------

18:00 - Exposition Informations dans le journal mural "A Voz do
Trabalhador" ("La Voix du Travailleur") de 2000 à 2004.

19:00 - Groupe de discussion Contre les intérêts mesquins de l'économie
globale (ALCA, OMC, FMI) et la répression de l'État pour maintenir la
pauvreté, l’injustice, le chômage et le génocide social (violence,
droits, législation du travail)
- La lutte pour les 6 heures quotidiennes et les 30 heures hebdomadaires,
sans réduction de salaire, pendant les 119 années de luttes des
travailleurs pour le contrôle des moyens et des règles de production.
- Le vote Nul dans la protestation des Urnes (la fraude électorale du
gouvernement Lula/Bush).
SINDIVARIOS, Syndicat "Interco" de Porto Alegre - COB-AIT

22:00 - Échanges

---------------------------------------------------
Vendredi 28 janvier 2005
---------------------------------------------------

16:00 - Vidéo "La langue des Papillons"

18:00 - Exposition L'Éducation contre les pratiques du capitalisme
- Les syndicats, la pédagogie libertaire, les Écoles libres et le 95ème
anniversaire de l’exécution deFrancisco Ferrer.
Centre Culturel et Artistique de Porto Alegre.
- École Meninos de Brodosqui : Une expérience d'éducation anarchiste
avec
les enfants des rues, réprimée par l'État dans la ville de Caxias do Sul.

19:00 - Groupe de discussion L'éducation de la soumission, le manque de
classes et de soutien scolaire, le manque de matière didactique gratuit
dans l'enseignement secondaire, la dictature des directeurs sur
l'organisation des parents d’élèves et des étudiants, la privatisation de
l'espace public, la déstruction de l’Enseignement par le gouvernement, la
discrimination des quotas à l'Université, font partie de la politique de
transformation de l'éducation en une marchandise comme moyen de justifier
la domination de classe dans la société capitaliste
SINDIVARIOS, Syndicat "Interco" de Porto Alegre - COB-AIT - COB/AIT

22:00 - Échanges - Fête années 80 (Sono Paulo Rogério).

---------------------------------------------------
Samedi 29 janvier 2005
---------------------------------------------------

18:00 - Exposition Photo témoignage contre l’exploitation animale et la
vivisection
Collectif anarko-vegan

19:00 - Discussion La Résistance contre la construction du mur qui sépare
Israéliens et Palestiniens
Punks israéliens

22:00 - Échanges - Concerts de Protestation avec les groupes :
- XamorX
- Convictus
- United
- Diatribe
- In Reste (à confirmer)

- Dîner végétarien (Colletif Anarko-Vegan)

---------------------------------------------------
Dimanche 30 janvier 2005
---------------------------------------------------

18:00 - Exposition Une révolution niée : Le collectivisme
syndicaliste-révolutionnaire confédéral pendant la guerre civile
espagnole (1936 / 39)
Textes, images et affiches de témoignages
Centre Culturel et Artistique de Porto Alegre

19:00 - Groupe de discussion À définir par l'Assemblée lors de
l'ouverture des Journées de Protestation Libertaire Porto Alegre, 2005.

22:00 - Échanges

---------------------------------------------------
Lundi 31 janvier 2005
---------------------------------------------------

16:00 - Activité À définir par l'Assemblée lors de l'ouverture des
Journées de Protestation Libertaire Porto Alegre 2005.

18:00 - Clôture - Déclaration commune des Groupes, Collectifs et
Individus qui ont été présents aux Journées de Protestation Libertaire
Porto Alegre 2005.

22:00 - Confraternisation


##################################################

Lieu
---------------------------------------------------

Av. Érico Veríssimo, 1450 (restaurant populaire "bandejão popular‰, près
du Stade Olympique-Grêmio)

Bus : T6, T5, T2, TV, Praia de Belas et Jardim Vila Nova

À pied : L'avenue Érico Veríssimo est une ligne droite du lieu du
Campement de la Jeunesse au Parque Harmonia, vers la Place
Anita/Garibaldi, le stade de Tesourinha et le siège du journal Zero Hora
Bus depuis le Centro de POA : Av. Salgado Filho - Praia Belas, TV, Jardim
Vila Nova

---------------------------------------------------
Note
---------------------------------------------------

Informations sur le téléphone mobile de l’Interco FORGS/COB/AIT :

9695 9419

---------------------------------------------------
ENTRÉES
---------------------------------------------------

Spectacles et Fêtes d’échanges

Syndiqués : 1 kg de nourriture (Sindivários - Syndicat d'Arts et
Occupations Diverses COB/AIT).Non-syndiqués : R $3,00 plus de 1Kg de
nourriture ou R $6,00 (sans nourriture).
Autres activités

1 kg de nourriture (Sindivários - Syndicat d'Arts et Occupations Diverses
COB/AIT)
NB : La nourriture est destinée au "bandejão popular" et l’argent pour
les frais et la presse syndicale
##################################################
Organisation

Comitê Libertário « Contre le Cout élevé de la vie » (Contro e Alto costo
de Vida) - Centro Cultural e Artístico de Porto Alegre - Movimento
Libertário Brasileiro - Federação Anarkista do Rio Grande do Sul -
Sindivários - Sindicato de Artes e Ofícios Vários de Porto Alegre - COB-
ACAT/AIT - FORGS/FOSP - Movimento de Reativação da Confederação Operária
Brasileira - Apoio Coletivo Anarko-Vegan - Resistência AntiFashion
Inscription
E-mail : forgscob(a)yahoo.com.br

---------------------------

Actualité de l'anarcho-syndicalisme
http://cnt-ait.info

Association Internationale des Travailleurs
http://iwa-ait.org

[ expéditeur/expéditrice <soli.ait(a)wanadoo.fr> ]




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center