A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Les 10 pompes a finances des confederations syndicales

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Fri, 21 Jan 2005 17:34:34 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

1 - COTISATIONS DES ADHERENTS

Les grandes confédérations ne savent pas défendre les salariés, mais elles
savent trouver du pognon.
CFDT : 19,5 ME (Millions d’euros), soit 50 % du budget,
CGT : 3,9 ME, soit 34 % du budget,
FO : 14 ME, 40 % du budget,
CGC : 4 ME, 40 % du budget,
CFTC : 2 ME, 20 % du budget.

2 - ELUS LOCAUX

Les élus locaux sont génréreux avec les syndicats.Quelques exemples : CG
(Conseil Général) d’Île-de-France : 1 ME pour les syndicats franciliens (en
2004). CG du Pas-de-Calais : 12 200 E pour le congrès de l’UNSA. Région PACA
: 45 000 E pour les syndicats du Conseil économique et social régional, plus
22 867 E pour le congrès de FO à Marseille. Mairie de Paris : avantages et
nature (locaux) à la CGT (en 1999), 1,5 ME. Pour la CFDT, aide aux frais de
logement : 699 723 E. Pour FO : 40 000 E de frais de déménagement...

3 - TAXES FORMATION

0,75 % de la collecte globale des OPCA (collecteurs de l’argent de la
formation par branche) soit 19 ME est distribué entre syndicats de salariés
et de patrons. De plus, chaque OPCA peut redistribuer encore 0,75 % de sa
collecte aux partenaires sociaux de sa branche. Les organismes de formation
peuvent être directement liés aux centrales syndicales : CFPTS (formation
technique du spectacle), créé par la CGT, est financé par AFDAS (OPCA du
spectacle). Son président, J. Voisin est secrétaire général CGT du
spectacle. FORMECOS de FO est lié avec l’OPCA du bâtiment, tandis que REFE
(formation informatique) est présidé par Alain Gil, également secrétaire
général de la CFDT francilienne.

4 - SUBVENTIONS PATRONALE

Axa donne à chaque salarié un chèque pour le syndicat de leur choix (de 38 E
pour les employés, 45 E pour les cadres). Le Crédit lyonnais, Ibis, Casino
... versent une dotation annuelle à leurs syndicats. Renault a versé en 2000
exactement 91 470 E aux Fédérations syndicales de la métallurgie. Onet,
Giraudy, le Conseil supérieur du notariat finançaient la CFDT. Macif, AG2R,
Médéric, Malakoff, MV4, Total, Aventis... arrosent les journaux des
centrales syndicales.

5 - ETAT

Le Ministre du travail a versé, en 2003, 36 ME aux organisations syndicales
(en incluant l’UNSA). Les services du Premier ministre, 2 ME aux syndicats
de la Fonction publique. De plus, 4 500 agents de la fonction publique sont
déchargés d’activité pour raison syndicale.

6 - MISES A DISPOSITION

EDF offre 85 000 heures à la Fédé CGT Énergie. La RATP compte une
quarantaine de permanents syndicaux, plus des détachés auprès des
confédérations. La SNCF totalise 178 permanents. A la CGT, 7 élus du bureau
confédéral seraient rétribués par leur boîte d’origine.

7 - TAXES DIALOGUE SOCIAL

Selon l’accord du 12 décembre 2001, 0,15 % de la masse salariale des
entreprises de moins de 10 salariés alimente le développement du dialogue
social, soit 1 ME pour les confédérations, plus 4 ME à répartir entre les
partenaires au niveau des branches.

8 - PARITARISME

La CRI (caisse de retraite) finançait, depuis 1995, 25 permanents syndicaux.
La CPAM de Paris mettait 16 agents à disposition de syndicats et de
mutuelles. L’UNEDIC, AGIRE, ARRCO, CNAM, CNAV, AGEFIPH versent chaque année
50 000 E aux confédérations qui siègent dans leur CA. Certains organismes
comme l’UCANSS, l’UNEDIC, versent une subvention comprise entre 250 000 et
400 000 E par an.

9 - EUROPE

Des sigles hermétiques, comme Aqual, Leonardo, Lignes budgétaires B3 4000,
4002, 4003, Fond Interrégional ... sont autant de sources financières pour
les syndicats. La commission co-finance jusqu’à 80 % des projets sur le
dialogue social européen, etc. Exemple : en 2003, la CGT empoche 83 854 E d’
aide à la négociation pour le statut européen de Suez.

10 - COMITES D’ENTREPRISE

Leurs moyens alimentent souvent les organisations syndicales en faisant
vivre les organisations “amies” : SYNTEX pour la CFDT, SECAFI ALPHA pour la
CGT. Les C.E. sont financés par 0.02 % de la masse salariale.

...... SANS COMPTER LE RESTE...

Ces quelques éléments ne sont qu’un aperçu des sommes versées, car il est
pratiquement impossible de connaître l’ensemble des subven-tions versées
par les collectivités territoriales, ainsi que par les organismes en tout
genre, les structures discrètes ou carrément occultes qui viennent abonder
le trésor syndical. Toutes les structures organiques, de la simple section
d’entreprise jusqu’aux structures internationales en passant par les UL, UD,
UR, fédérations et confédération sont touchées par ce jeu. Aucune de ces
structures ne pourrait survivre si elle n’avait que les cotisations des
adhérents qui deviennent de plus en plus marginales dans le budget. La
survie des syndicats dépend de l’État, des politiques, des patrons. Les
logiques opportunistes, de pouvoir, d’intérêt personnel, de lucre...
poussent les arrivistes à s’accaparer les bonnes places syndicales. Couplé
au recul des adhésions, cela aboutit à accélérer l’intégration et le jeu
partenarial... dont dépendent d’ail-leurs les subsides des bureaucraties
syndicales. Celles-ci, censées défendre les intérêts des travailleurs,
contribuent au maintien de leur exploitation.

(Références : Liaisons Sociales, septembre 2004.)

Extrait du Combat Syndicaliste, journal de la CNT AIT
Envoi de 'exemplaires gratuits sans engagement à toute demande à:

CNT AIT
7 rue St Rémésy
31000 TOULOUSE

tel / fax : 05 61 52 86 48
contact@cnt-ait.info
http://cnt-ait.info



*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center