A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Voter utile, c’est voter la grève !

From FA <relations-exterieures@federation-anarchiste.org>
Date Sat, 23 Apr 2005 12:06:45 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Ils nous pompent l'air...

Liquidation de la Sécu, restriction du droit de grève, éradication du
Code du travail, démantèlement des services publics de la santé, de
l’énergie, de l’éducation, des transports, suppression d’un jour férié,
et on en passe... Après l’échec du mouvement avorté de 2003 contre la
réforme pro patronale des retraites, nous n’en finissons pas d’en prendre
plein la gueule.

Les organisations syndicales sont incapables de mettre en œuvre une
riposte sérieuse. Qu’elles soient terrifiées à l’idée de déclencher des
événements qu’elles ne contrôleraient pas, enfermées dans des logiques
politiciennes ou engluées dans la collaboration avec les patrons, elles
ne nous donnent pas de perspectives de combat.

Les partis politiques qui se succèdent aux manettes du pouvoir se
couchent servilement devant les intérêts des énormes firmes mondialisées.
Les ministres les plus " rouges " amusent la galerie et nous tiennent les
mains pendant que les patrons nous font les poches. Ce qu’on nous vend
sous le nom de démocratie n’est qu’une mascarade: le vrai pouvoir est
entre les mains des hauts fonctionnaires, jamais élus, et d’une poignée
de grands patrons. Vous, vous n’en verrez jamais la couleur, ni de près
ni de loin.

Les politiciens de toutes espèces qui nous disent le contraire sont de
fieffés menteurs. Ils nous envoient vers des voies de garage (comme le
référendum), alors que, face aux rapaces de l’État et du Medef, nous
n’avons qu’une seule solution: la lutte sans merci.

L’issue du referendum, quelle qu’elle soit, ne représente en aucun cas
une solution. Le traité de Constitution européenne est un texte
antisocial et réactionnaire, et nous le combattrons avec nos propres
armes. Au bulletin dans l’urne, nous opposons la lutte sociale.

Les patrons ne nous feront aucun cadeau. Ils sont avares, cyniques,
brutaux. Ce sont des voyous. Ils s’y entendent pour nous tondre la laine
sur le dos. Et nous, comme des moutons, nous les laissons faire.
-anarchiste.org

...BOTTONS-LEUR LE CUL!

Ça suffit comme ça! Il est grand temps de mettre un frein à leur
arrogance. Et nous pouvons le faire si nous nous en donnons les moyens.

Les partis politiques nous trahissent? Laissons-les crever. Nos
organisations syndicales ne nous défendent pas? Investissons-les,
portons-y la flamme de la révolte. Et, si c’est nécessaire,
débordons-les, construisons mieux et plus fort, organisons-nous à la
base, en assemblées générales, en comités de grève révocables, en groupes
interprofessionnels, etc.

L’urgence du moment, c’est de relever le mouvement ouvrier combatif et
révolutionnaire. Pour cela, tout est bon. Il n’y a pas de recette,
seulement l’huile de coude, le temps donné, la solidarité et la ténacité.
De toute façon, rien ne se fera que nous ne ferons nous-mêmes.

Les militants anarchistes réclament et prendront toute leur place dans la
lutte à venir. Seul l’anarchisme, l’idée émancipatrice de l’individu
prolétaire, n’a jamais vendu les classes ouvrières à l’État et aux
patrons. Seul l’anarchisme peut tirer le mouvement des travailleurs de
l’ornière et ouvrir la perspective d’une vraie transformation sociale.

Ils ne manquent pas, ceux qui veulent t’enfermer à l’usine ou au bureau,
ceux qui prétendent travailler pour toi en faisant de la politique, et
pour qui en fait tu travailles. Contre tous ces exploiteurs, petits et
grands, l’idée libertaire est ton arme!

CELUI QUI SE BAT PEUT PERDRE;
CELUI QUI NE SE BAT PAS A DÉJÀ PERDU!

L’ÉMANCIPATION DES TRAVAILLEURS
SERA L’ŒUVRE DES TRAVAILLEURS EUX-MÊMES!

Fédération anarchiste
Tract fédéral du 1er mai 2005



Encadré : Le Premier Mai

BIEN avant d’être un jour de " fête du travail ", cette date à été un
point de ralliement pour la lutte des exploités. C’est en effet le jour
choisi par les ouvriers américains pour exiger une part de mieux-être: la
journée de 8 heures.

C’était en 1886.

Mais ce n’est pas tout. Ces travailleurs en révolte se sont heurtés à
l’alliance de l’État et des patrons. À la suite d’une provocation, les
leaders du mouvements ouvrier de Chicago, tous anarchistes, sont arrêtés.
Quatre seront pendus, un cinquième suicidé.

Le Premier Mai est donc le moment privilégié de la lutte de classe des
travailleurs. Symbole universel de la guerre que le patronat et l’État
livrent à la dignité humaine, nous devons en faire
un tremplin vers d’autres futurs possibles.

Transmis par le Secrétariat aux relations extérieures de la Fédération
anarchiste

145 rue Amelot 75011 Paris

www.federation-anarchiste.org

relations-exterieures(a)federation-anarchiste.org




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center