A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Turquie, Mehmet aime Baris : liberté pour l'objecteur de conscience Mehmet Tarhan! (en,tr)

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Sat, 16 Apr 2005 16:52:21 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Mehmet aime Baris* : Liberté pour l’objecteur de conscience Mehmet
Tarhan!

Le 8 avril 2005, Mehmet Tarhan, qui est un objecteur de conscience gay, a
été interpellé par les policiers et mis en garde à vue puis amené au
Bureau du Service Militaire alors qu’il était dans son hôtel à Izmir où
il s’était rendu pour travailler à la Foire du Livre. Mehmet Tarhan, qui
a été transféré au Commissariat de l’Armée par le Bureau du Service
Militaire, est actuellement détenu à Sivas dans une prison militaire pour
avoir continué son acte de désobéissance afin de ne pas être enrolé de
force dans l’armée.

Mehmet Tarhan est un anarchiste gay qui, le 27 Novembre 2001 à
l’Association des Droits de l’homme à Ankara a déclaré qu’il était
objecteur de conscience en employant les termes suivants: ‘Il faut
assécher les ressources humaines de la guerre. Toute forme de violence
constitue une faute humaine.’. Il a continué ses actes de désobéissance
civile en se déclarant ouvertement contre la guerre et le militarisme
sans ressentir le besoin de se cacher. Dans un climat où les propos
racistes et nationalistes prennent de l’ampleur, la garde à vue et la
détention dans une prison militaire de Mehmet Tarhan, qui a déclaré au
public qu’il ne servirait sous aucun prétexte l’instrument militariste, y
compris le service militaire obligatoire, est source d’inquiétude.

Le service militaire en Turquie

Le service militaire est obligatoire en Turquie.

Le droit à l’objection de conscience n’est pas reconnu. Les objecteurs de
conscience ne se laissant pas enroler de force, leurs actes de résistance
civile sont suivis de garde à vue et de peines de prison.

Les Forces Armées Turques considèrent l’homosexualité comme une maladie,
virent les officiers homosexuels et stigmatisent les soldats homosexuels
dans les rapports.

Les homosexuels qui sont stigmatisés par des rapports de type ‘Désordre
psycho-sexuel : homosexualité’ sont victimes de discriminations
matérielles et morales dans les autres champs sociaux et dans la vie
professionnelle.

L’armée turque est la seule parmi toutes les armées de l’OTAN à
considérer l’homosexualité comme une maladie. Les anarchistes et les
Témoins de Jehova refusent le service militaire à cause de leur objection
de conscience.

La culture militariste en Turquie

Les discriminations sexuelles et l’homophobie ne font pas défaut au
peuple turc, enfermé depuis des générations dans la spirale ‘Masculinité’
et ‘Service militaire’. Les institutions militaires ont traité les
homosexuels sans pitié, surtout lorsqu’il est question de service
militaire, en les rabaissant, en les stigmatisant et en leur rendant la
vie impossible.

A commencer par l’Armée, qui a été présenté aux homosexuels comme un
bastion impossible à prendre en tant qu’homosexuels. La mise à l’écart
des femmes et des hommes homosexuels par l’institution ‘Armée’ qui est
largement connue comme le château fort de la ‘masculinité’ et du
militarisme institutionnel, ne signifie pas que ces derniers ne peuvent
faire leur service militaire puis la guerre. La mise à l’écart des femmes
et des hommes homosexuels est le résultat de l’idéologie masculine. Cette
idéologie et les institutions qui lui donnent vie, à commencer par
l’armée, réduisant l’homosexualité à la pédarastrie, méprisent l’individu
homosexuel, attaquent son âme et sa personnalité. L’insultent, la
réduisent.

En Turquie, la psychiatrie militaire offre une base scientifique à
l’approche idéologique militariste. La psychiatrie militaire en Turquie
utilise encore DSM II de l’Union Américaine pour la Psychatrie. Ce qui
signifie que contrairement à la littérature psychiatrique actuelle, la
psychiatire militaire considère l’homosexualité comme une pathologie
pscycho-sexuelle. Ceux qui présentent un ‘désordre’ psycho-sexuel ne
seront pas acceptés au service militaire même s’ils le souhaitent. La
même approche est suivie si la situation est découverte après. A ce stade
intervient la loi relative ‘aux relations non naturelles’. Cette loi, en
même temps qu’elle exclut la personne ayant une ‘relation homosexuelle’
des Forces Armées Turques, affirme d’emblée que ladite relation n’est pas
‘naturelle’ !

Pour autant les faits ne correspondent pas toujours à ce qui est écrit
sur le papier. Ceux qui rejoignent l’armée en cachant leur homosexualité
ou ceux qui bien que n’étant pas homosexuels entreprennent des relations
avec le même sexe font partie des choses courantes de la vie. Si la
situation est découverte, il ya trois approches. Fermer les yeux, faire
semblant de ne pas voir pour ne pas attirer l’attention sur la relation ;
envoyer les personnes concernées dans des endroits différents ; et,
surtout si la personne se voit comme homosexuelle, établir un rapport et
obtenir son ‘renvoi’. Il n’est pas difficile de deviner que le
comportement adopté dépendra fortement de la situation, du lieu et des
officiers concernés.

Liberté pour Mehmet Tarhan!

L’objecteur de conscience gay Mehmet Tarhan, a expliqué dans une
déclaration publique qu’il n’utiliserait pas le rapport psychiatrique
émis par l’armée pour échapper au service militaire en sa qualité
d’homosexuel mais qu’il se déclarait objecteur de conscience.

L’objection de conscience doit être reconnu comme un droit de l’homme !
Halte aux garde-à-vue des objecteurs de conscience et libérez les
objecteurs qui sont en cellule dans les prisons militaires !

KAOS GL **

---
* Mehmet aime Baris : c’est un slogan qui est apparu spontanément lors de
la manif contre la guerre. Les hétérosexuels anti-militaristes
l’utilisent aussi bien que les homosexuels. Baris est à la fois le nom
courant pour dire ‘paix’ et un prénom masculin. De façon analogue,
Mehmet, qui est un prénom très répandu, est le nom que l’on donne au
‘soldat’ !

[ ** Kaos GL est une organisation gay et lesbienne anti-autoritaire et
anticapitaliste. ]



*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center