A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Solidarité des étudiantEs avec le mouvement lycéen

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Thu, 14 Apr 2005 19:51:15 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Paris : Alors que la solidarité lycéen-étudiant commence à s'organiser,
un étudiant a été placé en garde à vue.

Un étudiant a été interpellé ce mercredi 13 avril lors d'échauffourées
survenues aux alentours du métro Maubert-Mutualité. Il est depuis lors
placé en garde à vue au Commissariat de la montagne ste-Geneviève (4, rue
de la montagne ste geneviève, dans le cinquième arrdt de Paris) pour les
motifs suivants : violence, outrage et rébellion.Alors qu'aucun blessé n'est semble-t-il à déplorer du côté des forces de
l'ordre, il a fait appel à un médecin pour que soient constatés les coups
qu'il a subis lors de son arrestation. Les images de son arrestation
musclée sont disponibles en ce moment sur le site du journal de France 2.

Une fois de plus, une victime des forces de police
sera convié à payer ses bourreaux.

Des facultés de province se sont déjà mises en grève,
au côté des lycéens, comme à Toulouse-Ranguei ou à Toulouse-Le Mirail. A
Paris, les lycéens sont venues à maintes reprises demander la solidarité
des étudiants face à ce gouvernement méprisant. Mais dès qu'ils se joignent
au mouvement, la répression s'abat sur eux. Nombreux sont les étudiants
qui ont saisi l'enjeu de l'agitation lycéenne, qui va bien au-delà
de la réforme Fillon.
Nous assistons à une véritable révolte contre un gouvernement qui, à
l'instar des précédents, souhaite imposer une réforme sans écouter l'avis
des premiers concernés.
Au mépris affiché de Fillon face aux manifestations de masse succède
aujourd'hui la stratégie répressive et la criminalisation du mouvement.Cette jeunesse en colère, que le gouvernement ne cesse d'infantiliser, est
désormais tabassée et criminalisée comme les adultes.
Une fois de plus le traitement "judiciaire" passe avant le traitement
politique.
Une fois de plus, la contestation est criminalisée.
Une fois de plus, on prend au hasard des manifestants pour faire des
exemples.
Cette interpellation n'aide pas Fillon. Le mouvement ne s'arrêtera pas
sous le coup des mesures répressives. Au contraire même : peut-être ce
fait poussera-t-il des étudiants à rejoindre ce mouvement. Car ils sont
nombreux à savoir que cette dépossession de leur avenir que dénoncent les
lycéens est aussi la leur.
Non à la criminalisation de la solidarité étudiante naissante !
Non à la repression brutale du mouvement lycéen !

Comité de Soutien à l'Etudiant Incarcéré.

[ titre d'ainfos-fr - expéditeur/expéditrice <cizoard(a)yahoo.fr> ]





*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center