A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Un militant d'AL sous les verrous

From worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Sat, 2 Apr 2005 19:00:48 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Arrestation de Samuel Morville : la répression du mouvement lycéen est
inacceptable !
Hier jeudi, dans le cadre des manifestations contre la loi Fillon de casse
du service public d'éducation, plusieurs lycéens ont été interpellés par la
police. La plupart ont été relâchés au bout de quelques heures. Ces
arrestations avaient pour but d'intimider les manifestants.
Mais ce matin vendredi, un des militants les plus actifs du mouvement,
Samuel Morville, était toujours retenu en garde à vue au commissariat du 5e
arrondissement de Paris.
Samuel Morville a été victime d'une provocation policière et d'une
arrestation ciblée, alors qu'il sortait du métro Cardinal-Lemoine,
accompagné de ses camarades, pour se rendre à une manifestation. Un agent
des forces de l'ordre l'a apostrophé, lui lançant : « Toi, tu as des choses
à raconter au patron. » Samuel lui ayant répondu qu'il ne le suivrait pas,
une quinzaine de CRS se sont saisis de lui, repoussant sur le trottoir les
lycéens qui tentaient de le protéger.
Il s'agit bien d'une provocation et d'une arrestation ciblée. Il est
possible que le pouvoir politique cherche à « charger » Samuel et à engager
des poursuites à son encontre.
Samuel Morville n'est ni un « délinquant » ni un « casseur ». Mais son
action dans la lutte pour le retrait total de la loi Fillon en a visiblement
fait une cible de choix.
En cherchant à « casser » Samuel, c'est l'ensemble du mouvement
contestataire que le gouvernement veut toucher.
La lutte pour la défense du service public d'éducation nous concerne tous.
Nous exigeons la libération de Samuel Morville, et l'abandon de toute
éventuelle poursuite.

PREMIÈRES ORGANISATIONS SIGNATAIRES :
Union nationale lycéenne
Coordination lycéenne
SUD-Éducation Paris,
Fédération SUD-Éducation,
Fédération SUD-Rail,
Fédération SUD-Étudiant
Fédération SUD-PTT
Syndicat SUD-Culture
Union syndicale Solidaires

Alternative libertaire
Ligue communiste révolutionnaire
Jeunes communistes révolutionnaires


INDIVIDUS :
Victor Kessler, Éden Breton, Carl Stoeckl (Élu-e-s du Conseil supérieur de
l'Éducation), Evelyne Zarka (adjointe à la maire du 4e arrondissement,
chargée des Affaires scolaires)


*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

INFO: http://ainfos.ca/org http://ainfos.ca/org/faq-fr.html
AIDE: a-infos-org@ainfos.ca
ABONNEMENT: envoyer un email à lists@ainfos.ca avec la commande suivante
dans le corps du message "subscribe (ou unsubscribe) nomdelaliste votre@email".

Les options pour toutes les listes se trouvent à http://www.ainfos.ca/options.html


A-Infos Information Center