A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Projet Hôpital 2007 : refuser en bloc !

From CNT AIT <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Sat, 24 Jan 2004 15:45:32 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


Le projet gouvernemental “Hôpital 2007” (année d’élections
présidentielles) n’est, ni plus ni moins, que l’une des applications
française des accords mondialisés du commerce et des services (AGCS) au
sein desquels la france s’est engagée à l’époque de la dernière
cohabitation, et dont l’équipe gouvernementale actuelle, boite de
communication et exécutif du MEDEF, entend désormais tirer profit.

Ces AGCS prévoient la soumission de tous les services publics, y compris
l’éducation et la santé, aux aléas “rationalisés” du marché capitaliste.
La fin pour la santé d’une accessibilité à des soins de qualité pour
tous, sans distinction de fortune. Accessibilité déjà mise à mal par les
différentes politiques menées depuis 20 ans. Une politique qui prévoie
par ailleurs de brader la sécurité sociale sur l’autel du profit des
assurances privées et des laboratoires pharmaceutiques les plus en vue.

Le projet hôpital 2007 semble bien parti pour ses promoteurs :
accessible dés le printemps 2003, il fût présenté à la rentrée comme un
recours salvateur post-caniculaire dans le style “plus jamais ça !” lors
de la conférence de presse du Ministre JF Mattéi, destiné à le dédouaner
tout en désengageant l’Etat de ses responsabilités en matière de
destruction des moyens qui auraient pu faire chuter cette surmortalité.
Objectif communicationnel atteint, puisque les médias dans leur
ensemble, qui n’oublient jamais de lécher la main qui les nourrit,
citèrent favorablement, sans en dévoiler les arcanes, ce projet “hôpital
2007” comme un sauvetage de la santé publique.

L’opinion et donc le gouvernement étaient rassurés ! Pourtant il s’agit,
non pas d’une solution aux problèmes que dénoncent depuis des années
l’ensemble des personnels confrontés au quotidien à l’augmentation
irrésistible de la misère et des besoins de soins : formations de
qualité et en nombre, titularisation, augmentation des moyens en termes
de plateau techniques, de lits etc, mais d’un bouleversement complet des
structures de la santé y compris de celles qui ont fait leurs preuves en
matière d’utilité publique.

La logique est technocratique et libérale : détruire l’un des derniers
sanctuaires antimisère qui empêche l’avènement d’un marché sélectif. Les
fragiles, les exclus, les moins fortunés seront soignés de façon
précaire pour qu’ils meurent plus vite et que la peur de leur condition
créée artificiellement motive les autres. Qu’importe que des droits
d’accés aux soins soient écrits pour les plus nécessiteux, car leur
application formelle sera rendu impossible par la destruction de l’outil
de soins pour tous. Le projet hôpital 2007 ne commence que
progressivement à être connu, et déjà les différents syndicats généraux
ou corporatistes, cogestionnaires depuis des années de la dégradation de
l’outil de soin, s’y opposent, mais derrière une unité de façade, le
projet n’est pas refusé globalement, car chacun espère négocier des
améliorations particulières.

Le gouvernement est très fort à ce jeu de division, mais gageons qu’il ne
lâchera rien sur l’essentiel. A moins que l’ensemble des personnels de
toutes professions, si l’information leur parvient, rejoints par des
usagers concernés, parviennent à dépasser l’unité syndicale de façade et
s’organisent concrètement pour faire échec au projet... La partie est
loin d’être gagnée.

Syndicat des Travailleurs, Chômeurs, Précaires de Paris. BP 352 75526
Paris cedex 11

-> http://cnt-ait.info/article.php?id_article=854

Actualité de l'Anarcho-Syndicalisme
http://cnt-ait.info




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center