A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Montréal : des alertes à la bombe contre la gentrification

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Tue, 6 Jan 2004 16:00:12 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


[ Article issu de la presse bourgeoise. Provocation ou tentative sincère de
radicalisation des mouvements sociaux? Nul ne le sait mais une chose est
sûre, l'affaire aura fait du bruit et "pêté comme une bombe" (excusez là)
dans le paysage médiatique... Les révolutionnaires, surtout les anars,
devront faire un peu plus attention à eux et elles à l'avenir mais bon.
On ne fait pas d'omelettes sans casser d'oeufs. En espérant que personne
ne souffre de la répression. ]


Montréal : Six colis suspects dans l'est de Montréal

(Presse Canadienne) Montréal - Les policiers de Montréal ont découvert
six colis suspects, lundi, dans l'est de la ville. Cinq d'entre eux ont
déjà été neutralisés. La police ne peut confirmer pour l'instant qu'il
s'agissait d'explosifs. Ses experts ont recueilli les débris des colis
afin d'en déterminer le contenu.

Un groupe qui s'oppose à la transformation de logements locatifs en
copropriétés [condos] dans les quartiers défavorisés de Montréal a
revendiqué être l'auteur de ces incidents. Le «Comité antigentrification»
(anti-embourgeoisement) a fait connaître ses doléances dans un communiqué
remis à la station radiophonique Info-690, lundi matin.

Un premier colis suspect a été trouvé sur un chantier de construction à
l'angle des rues Sherbrooke et des Erables, dans le quartier Centre-Sud.

En ratissant le secteur, la police en a découvert d'autres à l'angle des
rues Orléans et Adam, des rues de Rouen et Desjardins, à l'angle du
boulevard Pie-IX et de la rue Ontario, et Adam et Viau. Dans tous les
cas, des gens ont été évacués.

«Cette action a pour but de dénoncer la mise en chantier de telles
habitations dans le 3e quartier le plus pauvre au Canada, ceci est une
honte (...) y en a marre de se faire virer de nos quartiers par les bien
nantis, leurs condos de luxe et leurs petits cafés branchés», lit-on dans
le communiqué.

«Vous voulez faire la guerre aux pauvres... alors les pauvres
répliqueront et ne se laisseront pas faire. Cessez immédiatement ces
constructions inutiles qui ne feront que nuire aux gens du quartier et
mettez en chantier des habitations pour ceux et celles qui en ont
vraiment besoin.

«Ceci n'est qu'un début, considérez cela comme un avertissement. Nous
irons jusqu'au bout pour que les yuppies sachent qu'ils et elles ne sont
pas les bienvenus dans le quartier (...) le logement n'est pas une
marchandise ni un privilège, mais c'est un droit.»

====
colis suspects à Montréal : Le FRAPRU n'approuve pas les gestes posés

(Presse Canadienne) Montréal - Plus de peur que de mal: le Service de
police de la Ville de Montréal a confirmé, lundi après-midi, qu'aucun des
six colis suspects trouvés dans l'est de Montréal ne contenait
d'explosifs. Un groupe qui s'identifie comme étant le «Comité
antigentrification» (anti-embourgeoisement) avait revendiqué en matinée
la présence de colis suspects sur quatre chantiers de construction et
deux sites de vente de copropriétés.

Par voie de communiqué expédié en matinée à plusieurs médias, le groupe
disait s'opposer à la transformation de logements locatifs en
copropriétés dans les quartiers défavorisés de Montréal. Il soutenait
qu'à force de faire la guerre aux pauvres, en construisant des
habitations pour riches dans des quartiers défavorisés, les pauvres
répliqueront et ne se laisseront pas faire.

Le Front d'action populaire en réaménagement urbain s'est dit surpris par
le type d'actions employées par le Comité. Le porte-parole du FRAPRU,
François Saillant, affirme ne pas cautionner ces gestes, ni le groupe
dont il ignorait jusqu'à aujourd'hui l'existence.

Il ajoute cependant qu'il est peu surpris qu'un groupe de défense des
droits des ménages à faible revenu en vienne à perpétrer de tels actes
pour attirer l'attention de Québec sur le manque de logements locatifs à
bas loyer.

La Ville de Montréal, par le biais de son attaché de presse, Bernard
Larin, a indiqué qu'elle était en désaccord avec les moyens employés.

[Note: Le FRAPRU *n'a pas* émis de communiqué officiel concernant ces
événements.]



*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center