A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) 6 étudiants menacés d'exclusion pour une occupation - Nanterre

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Sun, 29 Feb 2004 17:07:52 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Nanterre : six étudiants menacés d'exclusion pour avoir essayé d'occuper
la fac
Dans les semaines qui viennent, six étudiants de Nanterre doivent passer
en conseil de discipline pour avoir essayer d’occuper l’université. A ces
six étudiants s’en ajoutent de nombreux autres, eux aussi victimes de la
répression, qui comme chaque année passent en conseil de
discipline pour des motifs divers et variés (fraude aux examens,
insultes, graffitis, violence…). Tous ces étudiants se retrouvent
généralement isolés devant les conseils de discipline, faute de défense
collective organisée… Mais cette année, on assiste à une répression
particulièrement ciblée sur tous ceux qui ont participé aux grèves, comme
à Nantes et à Caen, ou plus récemment à la fac de Tolbiac où trois
enseignants-doctorants sont poursuivis pour avoir fait grève au mois de
décembre.

En ce qui concerne les six étudiants de Nanterre poursuivis pour
occupation, l’un d’entre eux a déjà été condamné l’année dernière à un an
d’exclusion avec sursis. Il sera rejugé le 29 mars au ministère de
l’Education Nationale par le CNESER (Conseil National de l’Enseignement
Supérieur Et de la Recherche) car le président de la fac, Olivier
Audéoud, a fait appel de la décision de la section disciplinaire de
Nanterre. Olivier Audéoud souhaite en effet l’exlusion effective de cet
étudiant qui avait participé à l’occupation de la salle E103 à
l’occasion d’une grève de la fonction publique en novembre 2002. Cette
occupation d’un petit groupe d’une dizaine d’étudiants et de chômeurs
s’était terminée au bout de deux heures par l’intervention de la police
après que les vigiles aient été repoussés à coups de lacrymogène par les
occupants. Les neuf occupants avaient alors été gardés au commissariat
pendant 48 heures et l’un d’entre eux fût condamné plus tard à 1000 euros
d’amende pour le port de la bombe lacrymogène. Sur les neuf
occupants de novembre 2002, un seul fait l’objet de poursuites
disciplinaires car c’est le seul à être officiellement étudiant à
Nanterre.

Les cinq autres étudiants de Nanterre qui passeront prochainement en
conseil de discipline pour occupation (on ne connaît pas encore la date)
sont poursuivis pour une autre action survenue le 21 octobre dernier. Il
s’agissait alors d’occuper le bureau du président de la fac pour obtenir
l’inscription de tous les étudiants que l’Administration refusait.
Malheureusement, ces militants de l’UNEF ont été dénoncés aux vigiles de
la fac par les dirigeants de leur propre syndicat, lesquels sont
affiliés au Parti Socialiste et ont l’habitude de collaborer étroitement
avec les autorités (l’année dernière, ils avaient ainsi déjà dénoncé à la
police les étudiants les plus indisciplinés). Le 21 octobre, ces
militants du PS ont donc permis à la police de tendre un véritable
guet-apens aux étudiants non-inscrits qui avaient prévu de pénétrer dans
le bâtiment B de l’université vers 4H00 du matin. Ces étudiants
se sont vus accueillis à coups de matraques par la Brigade
Anti-Criminalité, et l’un d’entre eux a été arrêté et emmené au
commissariat pendant une heure. Le même jour, une manifestation de
protestation a été organisée devant le bâtiment B. Les vigiles ont
répondu à coups de barre de fer et de gaz lacrymogène et il y a eu
quelques blessés parmi les étudiants. Quant aux non-inscrits,
l’Administration leur a fait comprendre qu’il valait mieux qu’ils
s’adressent à l’ANPE…

NE LAISSONS PAS L’ADMINISTRATION FAIRE LA LOI DANS L’UNIVERSITE !
EMPECHONS LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES !
NE LES LAISSONS PAS VIRER NOS CAMARADES !

MANIFESTONS NOTRE SOLIDARITE CONTRE LA REPRESSION
EN VENANT ASSISTER AUX CONSEILS DE DISCIPLINE :

LUNDI 29 MARS A 14H00 AU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE
SALLE 205 DU 101 RUE DE GRENELLE, PARIS 7e (Métro Solférino)

http://enrages-nanterre.freeservers.com

[ mail transmis par <darker(a)hotpop.com> ]



*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center