A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Forum social libertaire - Paris novembre 2003

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Sat, 13 Sep 2003 13:28:44 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


[info reprise du site d'Indymedia Nantes : http://nantes.indymedia.org/]


Debats du Forum Social Libertaire a partir du 11 Novembre


Les Forums, débats, ateliers ils auront lieu à St Ouen. Du Vendredi
14 (14h00) au Dimanche 16 (17h00)

** Pratiques libertaires et luttes sociales,

Tous les acteurs et les actrices de l'année sociale seront
présent-e-s ; tous les syndicats (impliqués dans la lutte)
représentés, toutes les expériences débattues,... comité de lutte,
comité de grève, collectif locaux inter-entreprises, actions directes,
assemblée générale,mandatements des délégués, sabotage de la production, etc.

Faire grève c'est empêcher le système, son entreprise, son service de
fonctionner, c'est toucher le porte feuille de nos patrons et du
gouvernement. C'est aussi les remettre à fonctionner pour notre compte :
salariés, usagers, citoyens,... Alors comment passer de la journée
d'action à la grève générale et à la grève autogestionnaire ?

** Les pratiques d'éducation libertaire comme alternative au libéralisme.

Echanges autours des expériences autogestionnaires en France, en
Italie, Pologne, Allemagne et en Afrique. Quelle alternative au
libéralisme en matière d'éducation ? Avec des participants de l'Icem,
l'Ecole Emancipée,...
** altermondialisme ou anticapitalisme ?

Certains tentent de nous faire croire qu'il existerait un capitalisme
moins sauvage, plus humain. L'objectif des luttes ne serait plus
l'éradication de la misère et de l'injustice, mais simplement de rendre
plus supportables : les inégalité, le chômage, la guerre, les
politiciens. D'autres futurs sont possibles, mais pas dans le cadre de
l'économie basée sur les profits, pas sous la coupe des Etats, des
religions, des armées, autant d'outils d'oppression et de répression.
Alors, rupture ou réajustement du système ?

** Environnement et productivisme.

Le capitalisme tente de faire croire qu'il est en mesure de maîtriser
la situation, de résoudre les problèmes écologiques qui se posent chaque
jour de manière de plus en plus évidente. La seule question pertinente
aujourd'hui est donc la suivante : la résolution des problèmes
écologiques peut-elle, oui ou non, s'effectuer dans le cadre existant du
système capitaliste ?

** Gérons la ville nous-même

Depuis la Commune de Paris, de nombreuses luttes ont comme objectif
de redonner à tous les habitant-e-s la gestion de leur cité : comité de
quartier, réquisition de locaux et de logements vides, révocabilité des
élus, gestion directe des services de proximité,... Aujourd'hui, toutes
ces idées sont déjà mises en pratique par les libertaires en France, en
Italie et ailleurs.

** Anti-sexisme, anti-patriarcat, publisexisme,... La construction des
genres :

" L'histoire du développement des sociétés humaines a mis les femmes
dans un état de suggestion absolue vis-à-vis de l'homme. Elaborant
lui-même les lois sociales, n'ayant en vue que ses propres intérêts,
l'homme vous a fait auprès de lui une place de concubine on de servante.
Toutes les lois sont rédigées dans un tel esprit que la femme la plus
douée est considérée comme inférieure à l'homme le plus niais. "

** Laïcité, religion,...

Nous sommes atterrés de voir des individus soumettre leurs désirs,
leurs projets, leurs aspirations, leur volonté -en un mot leur liberté-
aux préceptes et aux commandements élaborés et imposés par des hiérarques
aunom d'une Idole. L'idée de Dieu implique l'abdication de la raison et de
la justice humaine, elle est la négation de la liberté et aboutit
nécessairement à l'esclavage des hommes tant en théorie qu'en pratique.

** A quoi servent les services publics ?

A garantir l'égalité sociale de tous les citoyen-e-s dans le domaine
du logements, des transports, de la santé, de l'éducation, de la culture,
etc. Ils sont facteurs d'entraide et de redistribution égalitaire des
richesses. Le service public égalitaire et géré directement par lessalariés, les usagers permet aux citoyen(e)s d'être enfin maître de son
avenir. Pouvons-nous concevoir un service public libertaire sans Etat ?

** Criminalisation de la misère et apartheid social

Quand ils ferment une usine, ils ouvrent une prison. Dès qu'ils
ferment un hôpital, un bureau de poste, ils ouvrent un commissariat.
Moins les gouvernements sont capables de résoudre les problèmes
sociaux, plus ils ont besoins de boucs émissaires, plus ils votent des
lois liberticides. La pire des insécurités, c'est la misère.
** Mobilité, liberté de circulation et transports gratuits.

Cette campagne initié par les chômeurs et le mouvement libertaire a
déjà porté ses fruits dans une trentaine de villes françaises et belges.
Actions "portes ouvertes", sensibilisation des usagers et salariés,
solidarité et entraide avec les fraudeurs, réappropriation des services
publics des transports. Avec le collectif de lutte pour les transports
gratuits : RATP.

** Contre-sommet du G8 à Annemasse

Retour sur la mobilisation anti-capitaliste (ClaaacG8) et sur
l'expérience autogestionnaire du village autogéré (Vaaag). Quel bilan et
quelles perspectives pour le mouvement libertaire ?

** Média et conflits sociaux

Comment la presse alternative est devenue indispensable à la
circulation des informations lors des conflits sociaux et militaires.

** La place du travail dans la société

" La dignité humaine n'est pas dans le travail salarié, parce que la
dignité ne peut s'accommoder ni de l'exploitation, ni de l'exécution de
tâches ineptes, et pas davantage de la soumission à une hiérarchie..."

** Extrême droite et populisme,...

** Et d'autres encore !

** L'espace vidéo

Du vendredi 15h00 au dimanche 16h00, plusieurs dizaines de court
métrages, films, reportages, interviews,... viendront compléter,
illustrer, concrétiser les débats qui se tiendront lors du forum et du
salon du livre.

** Les expositions

L'image de la Femme dans la publicité ; les affiches anarchistes de
la révolution espagnole (1936 1939) ; la Commune de Paris ; les
manifestations et les grèves du printemps 2003,... Elles seront
présentées à St Ouen.



Entrée gratuite, restauration autogérée et garderie


Le FSL et le salon du livre ne bénéficient d'aucune subvention, pourtant
son accès sera libre. Nous comptons sur la responsabilité de tous lesvisiteurs et visiteuses pour soutenir notre initiative à hauteur des
moyens de chacune et chacun. Une garderie est prévue à Saint Ouen.


Où ? Quand ?

Vendredi 14h00 - 22h00. Samedi 15 novembre 9h30 - 22h30.
Dimanche : 9h00 - 16h00. Le FSL et le salon se tiendront dans l'espace
Eurosites, 31 rue Bodillot (Rue du Docteur Bauer) Saint-Ouen (93) Métro :
Mairie de St-Ouen (ligne 13) et dix minutes à pied (prendre rue du D.
Bauer). Ou Porte de Clignancourt (ligne 4) puis Bus. Lignes 166 et 255 :
arrêt Godillot. Bus : Lignes : 85 , 173, 174. Arrêt Mairie de St Ouen




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center