A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) G8 à Lausanne : la répression continue

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Tue, 11 Nov 2003 23:43:30 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


salut
nous vous transmettons quelques infos anti-rép post G8 de Lausanne
salutations amicales

la Coordination anti-omc Lausanne
---------------------------------------------


G8 À LAUSANNE: LA REPRESSION CONTINUE!

La répression post-G8 à Lausanne, jusqu'à 14 jours passés en prison pour
certain-e-s, évolue ces derniers jours: des convocations arrivent chez
certain-e-s par courrier. Etat des lieux

A ce jour, plusieurs personnes ont été convoquées par la police et le
juge d'instruction. La convocation n'en précisait pas la raison. Si la
lettre reçue n'indique pas, en bas de page, l'obligation de vous rendre
au rendez-vous, vous pouvez la jeter dans vos wc: c'est plus simple, plus
propre. Et c'est votre droit! Si par contre est mentionné un article de
loi qui stipule une amende si vous n'obéissez pas à la convocation, vous
avez l'obligation de vous y rendre. Avertissez l'antirep !

Dans quelques cas, les interrogatoires ont duré environ 3 heures. Ces
personnes ont tout d'abord été questionnées par un flic, puis par le
juge. Devant leur refus de répondre, elles ont été menacées d'être
détenues pendant des heures. Ce sont des menaces pour vous faire plier!
Puis les personnes ont été emmenées à la Blécherette afin d'y être
photographiées et d'y laisser leurs empreintes. Pour cela demandez à voir
l'ordre du juge (pour les photos et les empreintes). De même, y'a
toujours un méchant et un gentil flic (ah ah ah): le gentil va vous faire
la discussion dans les couloirs, sur vos amis, vos idées politiques...

Bilan: plusieurs personnes ont 3 types d'inculpation: entrave à la
circulation, dommage à la propriété et émeute. L'enquête du juge se base
principalement sur des photos. Aucune photo n'a été publiée sur le web
comme cela a été le cas à Genève, par contre les photos des gens arrêtés
à la Bourdonnette ont été comparées avec les vidéos et photos des
manifs/bloquages.


Conseils

- Ne vous rendez pas à la convocation avec votre téléphone portable ou
votre carnet d'adresses ni avec les mêmes habits, sacs que vous portiez
pendant les manifs. Pas d'agenda. UN MINIMUM D'AFFAIRES.

- Si vous avez un tel rendez-vous, consultez l'anti-rep de Lausanne
(gar@no-log.org, no de tél.) au moment où vous recevez la date. La
solidarité est toujours gagnante. De même, faites une photocopie de la
convocation que vous remettrez à un/e ami/e ou à l'antirep à qui vous
téléphonerez dès votre sortie. Si vos amis n'ont aucune nouvelle, ils
doivent contacter l'antirep.

- Vous n'êtes pas assisté-e d'un-e avocat-e. Vous n'êtes obligé-e que de
déclarer votre identité, c'est-à-dire ce qui est écrit sur votre carte
d'identité. Vous n'avez donc rien à répondre au juge ni aux flics: ils
vont vous menacer... répétez sans arrêt, à chaque question: je n'ai rien
à vous dire, ou je ne répondrai pas à ce genre de question, ou je vous ai
déjà répondu à cette question ou je refuse toutes déclaration à ce sujet.
Faites attention au gentil flic et aux conversations de couloirs. VOUS
AVEZ LE DROIT DE VOUS TAIRE, FAITES-LE. TOUJOURS! Même si on vous montre
une photo où vous êtes facilement reconnaissable, vous n'avez rien à
répondre, ne vous dénoncez pas. Le juge utilise chaque parole pour la
retourner contre vous. Ces gens sont payés pour cela, ils doivent faire
parler des personnes, ils ont beaucoup d'expérience et n'ont rien d'autre
à faire!

- N'avouez pas avoir participé à une manif, même si vous y apparaissez
clairement: VOUS N'AVEZ RIEN A REPONDRE, NOM DE DIEU! Même si vous n'avez
rien fait selon vous, même si vous avez simplement salué votre copain qui
était dans une manif, le simple fait d'avoir été proche d'une foule
suffit à vous faire inculper d'émeute. Il suffit qu'une autre personne
ait écrit à la craie/arraché une affiche pour que vous soyez inculpé-e de
dommage à la propriété. Avoir fait quelque chose ou pas ne change pas
forcément. Donc, la prochaine fois, fais quelque chose!!!

LES SUSPECT-E-S, DANS LA MAJORITé DES CAS, SONT UNIQUEMENT CONDAMNé-E-S
SUR LEURS AVEUX PENDANT UN INTERROGATOIRE. LA JUSTICE DOIT PROUVER QUE
VOUS ÊTES COUPABLE, ET DANS LA PLUPART DES CAS VOS AVEUX SONT LEURS
SEULES PREUVES. TAIS-TOI DONC!

- Pour terminer, donne des nouvelles à l'anti-rep, c'est parfait. C'est
en ayant beaucoup d'infos qu'on pourra mieux se défendre, qu'on pourra
s'organiser. La solidarité est une arme et fait plaisir.


Adresses et autres infos:
- antirep de Lausanne: permanence tous les samedis de 14h à 17h : 078 847
16 36 ou gar@no-log.org
- brochure: "Face à la police", dans votre infokiosk préféré ou
www.squat.net/ea rubrique infokiosk
- livres: Dolivo et Tafelmacher, "Manifester: vos droits", éd. d'en bas -
livres: J.P. Garbade, "Vos droits face à la police et au juge
d'instruction", éd. d'en bas




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center