A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Programme des débats du FSL - Paris

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Sun, 2 Nov 2003 14:42:52 +0100 (CET)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


[ pour plus d'infos : http://www.fsl-sla.eu.org/ ]

Mardi 11 novembre
----------------

*** 14h
Terre et Liberté

Journée de soutien à la lutte des peuples au Mexique, en Kabylie, en
Palestine : débats, expositions, information.
Espace Louise Michel

- 14h à 19h : Expo photos sur le Chiapas et la révolte en Kabylie,
tables de presse, tables rondes et projection de films toute la journée

Atelier d'art populaire
- 14h à 18h30 : Exposition de calaveras et gravures de Nicolas Dejesus
Studio de l'hermitage

- 14h30 à 19h : Projections de films suivies de discussions (Paroles
(...)

*** 20 h
Ce que veulent les anarchistes


Mercredi 12 novembre
--------------------

*** 20h

- Sexisme, homophobie, lesbophobie, biphobie, transphobie... quelles
luttes aujourd'hui ?

Aujourd'hui, les inégalités entre hommes et femmes, et les
discriminations liées à l¹orientation ou l'identité sexuelles sont
toujours insupportables.

Les femmes assument toujours l'essentiel des tâches ménagères, elles
sont plus touchées par le chômage et la misère, victimes de la violence
masculine, et la société continue de glorifier le sacro-saint modèle du
couple hétérosexuel monogame avec enfants.
Les luttes contre les pubs sexistes, contres les normes (...)


Jeudi 13 novembre
-----------------

*** 20h

- Les luttes du printemps-été 2003 : bilan et perspectives

Quelle place pour le syndicalisme de lutte de classe et
l'anarcho-syndicalisme ?


Vendredi 14 novembre
-------------------

*** 15h

- Criminalisation de la misère et apartheid social

Depuis la crise des années 70 se met en place un Nouvel Ordre Mondial qui
a vu son accélération à la suite de la chute du mur de Berlin et de la
guerre du Golfe. Mondialisation, développement séparé ou apartheid
social, différencialisme deviennent les vecteurs dominants de cette
évolution du capitalisme ; évolution qui induit une nouvelle période dans
l'histoire du capitalisme.

- Guerre, impérialisme et recolonisation du monde

Afghanistan, Irak, Tchétchénie, Afrique, Palestine... les grandes
puissances ont de plus en plus recours à la guerre pour s'approprier les
richesses de la planète. Pour la France, comme pour les autres puissances
impérialistes, la raison d'État prévaut sur les droits des peuples.

Quelles mobilisations, quels mouvements construire pour stopper les
guerres, empêcher la recolonisation du monde et construire une
alternative au capitalisme et à l'impérialisme ?

- Liberté de circulation et d'installation

- Médias, expériences alternatives

Mésinformation, désinformation, fabrication du consentement, etc., les
enjeux de la « chloroformisation des consciences », de la dépolitisation
et de l'aliénation des masses par les média au service de l'ordre établi
sont aujourd'hui connus.

Face à l'osmose entre les média conventionnels et le capitalisme, nous,
libertaires, pensons nécessaire que s'organise un réseau de médias
alternatifs pour bouleverser les conventions.
Si, parce qu'ils ont un mode de fonctionnement éloignés (...)


*** 18h

- Espace autonome et changement social

Qu'est-ce qu'un espace autonome ? Un lieu autogéré à la dimension tant
sociale que géographique, oú se présente l'opportunité de mettre en
pratique quelques alternatives positives à l'hégémonie de l'Etat ou du
marché. Au cours de ce débat nous examinerons quelques unes des diverses
formes que ces espaces peuvent prendre et la réflexion sur notre
dépendance à l'égard de la société de consommation à laquelle ils nous
invitent. Nous discuterons également de la pertinence de leur action dans
un (...)

- Pour un anti-sexisme révolutionnaire

Nous refusons les rôles dans lesquels l'ordre moral veut nous enfermer de
force. Nous disons non au sexisme millénaire, relayé par les intégrismes
de tous bords ayant imposé la norme et l'anti norme.
Nous refusons l'invisibilité des genres (lesbiennes, homos, transgenres).
Nous disons non à l'exclusion et la négation des "déviants" : associaux,
drogués, Roms, Sans-papier-e-s...

Au FSL, les anarchistes combattent les violences et le silence
partriarcaux imposés aux individu-e-s.

- Services publics libertaires : l'égalité, la gratuité sans l'Etat ?

A garantir l'égalité sociale de tous les citoyen-e-s dans le domaine du
logements, des transports, de la santé, de l'éducation, de la culture,
etc. Ils sont facteurs d'entraide et de redistribution égalitaire des
richesses. Le service public égalitaire et géré directement par les
salariés, les usagers permet aux citoyen(e)s d'être enfin maître de son
avenir.
Pouvons-nous concevoir un service public libertaire sans Etat ?


Samedi 15 novembre
------------------

*** 9h30

- Anti-G8 à Annemasse, Vaaag : retour sur des mobilisations réussies

Retour sur la mobilisation anti-capitaliste (ClaaacG8) et sur
l'expérience autogestionnaire du village autogéré (Vaaag).
Quel bilan et quelles perspectives pour le mouvement libertaire ?

- Autonomie et résistance des peuples indigènes au Mexique

- Environnement et productivisme

Le capitalisme tente de faire croire qu'il est en mesure de maîtriser la
situation, de résoudre les problèmes écologiques qui se posent chaque
jour de manière de plus en plus évidente.
La seule question pertinente aujourd'hui est donc la suivante : la
résolution des problèmes écologiques peut-elle, oui ou non, s'effectuer
dans le cadre existant du système capitaliste ?

*** 20h

- L'éducation populaire : comment mettre en place des pratiques et des
projets oeuvrant à l'éducation égalitaire pour tous

Echanges autours des expériences autogestionnaires, libertaires en
France, Italie, Pologne, Allemagne et en Afrique. Quelle alternative au
libéralisme en matière d'éducation, d'éducation populaire dans le cadre
de l'école, dans nos quartiers, etc.

Avec des participants de l'Icem (pédagogie Freinet), de l'Ecole
Emancipée,...

- La marchandisation de la culture

"Plutôt que de demander ce que coûtent les choses, demandons-nous
d'abord ce qu'elles sont". Sénèque.

- La place du travail dans la société

"La dignité humaine n'est pas dans le travail salarié, parce que la
dignité ne peut s'accommoder ni de l'exploitation, ni de l'exécution de
tâches ineptes, et pas davantage de la soumission à une hiérarchieŠ"


Dimanche 16 novembre
--------------------

*** 9h30

- Extrême droite et populisme en Europe

Un peu partout en Europe, l'extrême droite gagne du terrain et s'impose
comme un élément majeure de la vie politique, principalement à l'échelle
nationale, mais aussi au niveau européen.
Qu'elle soit, comme en France, en Grande-Bretagne ou en Italie,
l'héritière d'une tradition ou bien, comme dans les pays scandinaves ou
en Allemagne, une émanation autoritaire, populiste et raciste des
courants les plus à droite du paysage politique, l'extrême droite
moderne, à la différence du fascisme, se (...)


- Laïcité, religion...

Nous sommes atterrés de voir des individus soumettre leurs désirs, leurs
projets, leurs aspirations, leur volonté - en un mot leur liberté - aux
préceptes et aux commandements élaborés et imposés par des hiérarques au
nom d'une Idole.
L'idée de Dieu implique l'abdication de la raison et de la justice
humaine, elle est la négation de la liberté et aboutit nécessairement à
l'esclavage des femmes, des hommes tant en théorie qu'en pratique.

- Luttes sociales et pratiques libertaires

Faire grève c'est empêcher le système, son entreprise, son service de
fonctionner, c'est toucher le porte feuille de nos patrons et du
gouvernement. C'est aussi les remettre à fonctionner pour notre compte :
salariés, usagers, citoyens,... Alors comment passer de la journée
d'action à la grève générale et à la grève autogestionnaire ?


*** 14h

- Citoyennisme ou lutte de classes, altermondialisation ou
anticapitalisme ?

Certains tentent de nous faire croire qu'il existerait un capitalisme
moins sauvage, plus humain.
L'objectif des luttes ne serait plus l'éradication de la misère et de
l'injustice, mais simplement de rendre plus supportables : les inégalité,
le chômage, la guerre, les politiciens.
D'autres futurs sont possibles, mais pas dans le cadre de l'économie
basée sur les profits, pas sous la coupe des Etats, des religions, des
armées, autant d'outils d'oppression et de répression. Alors, rupture ou
réajustement du système ?

- Intérimaires, précaires, chômeurs, salariés quelles luttes ? quelles
solidarités ?

- Mobilité, liberté de circulation et transports gratuits

Cette campagne initiée par les chômeurs et le mouvement libertaire a
déjà porté ses fruits dans une trentaine de villes françaises et belges.
Actions "portes ouvertes", sensibilisation des usagers et salariés,
solidarité et entraide avec les fraudeurs, réappropriation des services
publics des transports. Avec le collectif de lutte pour les transports
gratuits : RATP.




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center