A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) ANTI-G8 : Regards croisés sur la manif ‘no-borders’ à Genève

From worker-a-infos-fr@ainfos.ca
Date Fri, 30 May 2003 17:20:52 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

[Quelques regards croisés sur la manif des ‘no-borders’ à Genève. Repiqué
à samizdat… http://hns.samizdat.net qui est en ce moment une source
d’infos intéressante. Trois dépêches, trois points de vue. Comme si vous
y étiez… Une autre source d’infos intéressante est le
http://www.indymedia.org/g8/]

Les no border font sa fete a Bernard C

Bernard Cassen, l'ancien président d'attac vient d’être verbalement pris
à parti par des militants de No Border. Souhaitant se rendre à la réunion
quotidienne de la coordination, Cassen a essuyé la colère des no border
souhaitant lui rappeler les propos qu'il avait tenu à Gènes lors des
mobilisations contre g8. Cassen a quitté la maison des associations très
rapidement sous le slogan «Chirac partout, Attac nul part».

Une manifestation à l'appel du réseau no border devrait partir vers 11
heures en direction de l’Office international des migrations. Non
autorise ce rassemblement constitue un premier test sur la ville.

fred, Genève, samizdat.net

===========================================

Genève comme si vous y étiez (1)

Départ de la manif No Border de Genève

11 h 45 - La manif No Border vient de partir du Palais Wilson (ancien
siège de la Société des Nations). La manif est « non autorisée », mais
pas un flic en vue, juste les rituels hélicos qui tournent au dessus de
la ville. Normalement, direction le siège de l'OMC.

Il vient d'y avoir la jonction avec les gens d'Annemasse (une centaine
venus en train) au son d'« Anti-social » de Trust... Un grand moment !

Il y a un soleil magnifique, mais il fait pas trop chaud. Le cortège est
un « gros bordel » joyeux, coloré par quelques drapeaux : deux ou trois
noirs, trois rouge et noir, un marqué « Peace », au autre de Rifondazione
comunista. Sinon, distribution massive, en français et anglais, de
conseils aux manifestants... On ne sait jamais.

Une note exotique : quelques cagoulé(e)s, il faut savoir que c'est
strictement interdit en manif en Suisse.

Pedro

- --

Genève, devant le siège de l'OMC

12 h 10 - Nous ommes maintenant devant le batiment de l'OMC (à 500
environ mètres du point de départ du cortège). Sur le parcours les murs
se sont couverts de graffitis.

Il y a des interventions sur la situation des sans papier, en français,
anglais, allemand.

Dans le cortège une banderole des Vétérant du Vietnam qui annonce «
Vietnam Vets against War ». Quelques slogans comme le célèbre « Police
partout, justice nulle part » ou « No Border »...

Des flics en tenue émeute, à quelques mètres de là (protégés par des
grilles) regarde pour l'instant sans bouger.

Sinon il y a vraiment plein de journalistes avec caméras, appareils
photos et tout le bazard.

12 h 30 - La plaque OMC à été arraché, et les portes ont été forcées par
le manifestants Des feux d'artifices sont tirés.

Les jardins autour du bâtiment se sont remplis de flics, l'ait
patibulaire mais qui ne bougent pas. Une centaine de cagoulés font
toujours face à l'OMC, alors que le reste du cortège est dans une avenue
face au Palais Wilson.

Note d'ambiance : la manif n'étant pas autorisée, la circulation
automobile n'a pas été interrompue...

Pedro et François

- --

Des éclats de verre dans le choco

12 h 45 - « No border, no nation, stop deportation ». Halte symbolique du
cortège devant un bâtiment de l'ONU. Puis il prend la direction de la
Mission permanente des Etats-Unis. La manifestation a visiblement été
rejointe par des représentant(e)s du Pink & Silver Bloc, ce qui rajoute
une touche de couleur.

13 h - Les flic interdisent d'aller en direction de la Mission permanente
US. Le cortège doit bifurquer 200 avant son objectif initial.

Un peu plus loins la Mission permanente de Russie perd quelques vitres au
passage. Un barbouer Russe semble s'exiter... Un peu de bris de matériel.
« Poutine Assassin ». Le cortège continu.

13 h 15 - Le batiment de OIM (Office International des Migration) prend
aussi quelques pierres. les flics qui sont derrère l'immeuble de
l'Onu-Sida lancent les premières lacrymo et prennent position pour
protéger l'OIM. Quelques « ultras » vont au carton, le cortège reste
groupé un peu plus loin.

Une autre centaine de manifestant(e)s vient d'arriver d'Annemasse. Il
fait chaud et on à le nez plein de Lacrymos

Pedro et François

- --

Fin de Manif à Genève

13 h 35 - Manif poursuit son chemin vers l'organisation de la propiété
intellectuelle. Fanfare, musique et passage dans des ruelles ombragées
(cec qui n'est pas désagréable).

13 h 45 - Manif est au pien de OMPI. Le cortège a beaucoup grossi depuis
le départ : maintenant il y a bien 5000 personne. Discours en anglais
contre la propriété intellectuel., puis appel à continuer la manif
jusqu'à la gare.

14 h 15 - Fin de manif devant L'îlot 13 (un squatt derrière la gare
Centrale). Une partie des manifestants est partie rejoindre le « Commun »
aux Bastions, jardin public près de l'Université transformé en espace
public de débat et de rencontre.

En marge de la fin de manif : petite action directe contre une station
Shell et quelques jets de caillous contre immeuble de l'OMC.

Le flics se dirigent actuellement vers les Bastions toutes sirènes
hurlantes (neuf cars de la police fédérale)...

Pedro

===============================================

Genève comme si vous y étiez (2)

11h10

Sachant que nous avions de grande chances d'avoir un comité d'accueil à
notre arrivée à la gare de Genève, nous avons arrété le train quelques
centaines de metres avant celle-ci. ;-)

Nous sommes donc descendus du train (y laissant les flics de la police
Ferroviaire), et avons débuté une petite marche dans la ville.

Bon, on ne sais pas vraiment où on est (ah si : avenue
Picket-de-Rouchemeont), ni où on va, mais on finira bien par trouver.

Et si on se perd, on pourra toujours demander notre chemin à l'hélico qui
nous tourne autour ;-)

Stay tuned...

Jacques

- --

11h52

Nous venons de rejoindre la manif des no-border, et longeons maintenant
le lac, quai Wilson.

Malgré que la manif est interdite, aucun flic en vue.

Nous sommes plus d'un millier.

Stay tuned...

Jacques

- --

Nous venons de rejoindre la manif des no-border, et longeons maintenant
le lac, quai Wilson.

Malgré que la manif est interdite, aucun flic en vue.

Nous sommes plus d'un millier.

12h15 :

La manif s'arrète devant le batiment de l'OMC. Etonnament, seuls quelques
flics visibles dans l'entrebaillure de la porte de l'immeuble, rien au
niveau de la grille.

Les manifestants s'approchent au contact de celle-ci et crient : "Ouvrez
les frontières, ouvrez les portes de l'OMC !". Pendant qu'un black-block
décroche un des panneaux portant le nom de l'OMC, un autre exauce ce
voeu, en cassant la dérisoire chaine qui protège la grille !

Doucement, une partie des manifestants commencent à entrer dans le parc.

Une vingtaine de flics masqués et armés de lachrymos apparaissent sur le
coté du parc et se mettent en position a mi-chemin entre la grille et
l'immeuble.

Une grande partie des manifestants recule et les organisateurs appellent
à la poursuite de la manif, vers l'ONU.

Pendant une dizaine de minutes, le reste des manifestants reste en face a
face avec les flics, puis se se retirent peu a peu.

Finalement, les flics se rapprochent et ferment les grilles, pendant que
la manif reprend son chemin.

On dirait que les black-blocs commencent à trouver le temps long.
Quelques caillous commencent a voler par-ci par-la...

Stay tuned...

Jacques.

- --

13h15 :

Au moment où la queue de la manif (maintenant très dispersée) passaient
devant l'OMI (L'office des Migrations Internationnales), quelques
Black-blocs se mettent à casser des vitres du batiment.

Immédiatement des flics apparaissent et lancent des lachrymos.

Les manifestants s'ecartent du batiment, les flics ne vont pas plus loin.


La manif repart.

Stay tuned...

Jacques

=======================================

Insolite : Libération du camion de Global resistance

Depuis hier soir un camion rempli de matériel de "global resistance"
était bloqué par les douanes suisses. Contenant livres, badges,
banderoles, drapeaux, tracts, la cargaison devaient être évaluée par les
douanes, ce pour que son propriétaire s'acquitte des droits de TVA...
nécessaires à l'importation de ces produits sur le territoire suisse. Ce
sont des parlementaires suisses qui sont venus aux secours des
marchandises, un coup de fil au chef de la police genevoise a semble t'il
largement entamé la détermination des douaniers suisses.

Fred, samizdat.net




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center