A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) De l'action directe comme pratique libératrice

From CLAAAC G8 <claaacg8@claaacg8.org>
Date Tue, 20 May 2003 17:05:16 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

Le discrédit qui touche en profondeur la démocratie représentative se
manifeste de manière flagrante lors de toutes les consultations
électorales et ce à tous les échelons administratifs : communal,
départemental, régional, national et européen.

Le taux d'abstention moyen est aujourd'hui dans la fourchette des 50 %,
encore faut-il y ajouter les non inscrits qui se chiffrent à presque
quatre millions en France.
Cette situation est largement généralisée dans tous les états dits
démocratiques. Cela pose un problème de légitimité immédiate aux élu-es
et à terme, ce phénomène pourrait être un élément déstabilisateur majeur
de ce système politique dont se gargarisent tant les dirigeants du monde
capitaliste.
C'est pourquoi nous assistons depuis quelques années à diverses
tentatives de renouvellement du discours politique dont le but est de
réconcilier la classe dirigeante et les populations.
Plus que jamais les élu-es se veulent de proximité, près des gens et sur
le terrain, veulent s'occuper des vrais problèmes et dénoncent même, à
l'occasion, le cumul des mandats. Dernière nouveauté, les élu-es en pince
pour la parité homme/femme qui, paraît-il, rend l'exercice du pouvoir
différent.
Bien entendu il leur faut aussi trouver des pratiques qui matérialisent
cette volonté désespérée de nous voir investir les bureaux de vote pour
leur plus grand profit.
C'est à qui ira le plus loin dans la mise en place de conseils de
quartiers, de conseils municipaux d'enfants, de conseils consultatifs
d'immigrés, voir même de référendums locaux lorsqu'un sujet divise en
profondeur une collectivité.
Les projets de démocratie participative, de référendums d'initiative
populaire et de pouvoirs rendus au peuple se multiplient. La plupart du
temps nous restons sur notre faim tant leurs idées s'avèrent être des
gadgets, voir des canulars. Car au bout du compte les décisions
significatives sont toujours prises par les mêmes, au service des mêmes
intérêts de classe.
Même si de temps en temps un candidat se laisse aller à évoquer la
démocratie directe le temps d'un discours électoral, c'est toujours pour
en donner une définition tronquée et pour en désamorcer le contenu le
gros mot à peine prononcé... Des fois que quelqu'un lui dise chiche.

Que voulez-vous, l'air du temps est à la démocratie et à l'action
directe. Encore faut-il savoir ce que signifient ces mots.
Pour faire simple, c'est simplement la mise en ¦uvre de l'égalité
sociale, c'est-à-dire l'abolition des rapports dirigeant-e/dirigé-e,
dominant-e/dominé-e, sur lesquels sont construits les classes sociales.
C'est l'intervention des salarié-es et exploité-es organisé-es dans des
structures autonomes pour défendre leurs intérêts face à l'État et au
capital et ce, sans les intermédiaires et médiateurs constitués par les
bureaucraties syndicales et politiques.
C'est une stratégie de lutte au cours de laquelle chacun-e devient
acteur-e, agissant et maîtrisant son action, ses buts et les moyens à
mettre en ¦uvre pour faire aboutir des revendications élaborées
collectivement.
C'est dans le même temps faire l'apprentissage des formes et outils de
décision qui constitueront demain les structures de la société future qui
se substituera à l'État et au capital.
C'est la construction de pratiques de solidarités entre salarié-es,
permettant au fur et à mesure du développement des luttes, de prendre
conscience de l'interdépendance des sociétés, de l'intérêt à privilégier
la coopération et l'entraide comme moyen de réguler les relations
sociales. À ce titre, l'action et la démocratie directe sont des éléments
constitutifs de la liberté individuelle et entre collectivités humaines.


Texte tiré du journal de la Claaac n°2
mai 2003 - 1 euro - 8 pages

Convergence des luttes antiautoritaire et anticapitaliste contre le G8

CLAAAC G8
c/o La plume noire,
19, rue Pierre Blanc
F - 69001 Lyon

site internet : http://www.claaacg8.org
mail : claaacg8@claaacg8.org

N'hésitez pas à nous demander ce journal en quantité pour le diffuser !!




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center