A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Dutch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Unité d'action contre les suppressions d'emplois et la précarité

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Mon, 10 Mar 2003 13:35:55 +0100 (CET)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________


UNITE D'ACTION
CONTRE LES SUPPRESSIONS D'EMPLOIS ET LA PRECARITE :

PRIVE-PUBLIC TOUS A PARIS LE 21 MARS 2003 !

ACT, DAEWOO, METALEUROP, LU-DANONE, GRIMAUD... : le patronat continue à
licencier à tour de bras, sacrifiant des dizaines de milliers de
travailleurs sur l'autel du profit. Toucher les primes à l'installation,
profiter des exonérations et des subventions publiques le plus longtemps
possible, délocaliser pour exploiter d'autres travailleurs à moindre
coût, transférer une masse de plus en plus importante de capitaux dans la
spéculation financière : c'est çà LA POLITIQUE DU PATRONAT, qui n'hésite
pas à employer pour ce faire les pires méthodes mafieuses.
Cette politique engendre inévitablement des conséquences financières
dramatiques sur les collectivités locales et met à mal la pérennité et la
qualité des services publics de proximité.

De son côté, l'Etat- patron restructure, privatise, supprime des milliers
d'emplois : France Télécom, La Poste, la Banque de France, la SNCF... ;
les conditions de travail sont désastreuses et le dernier projet du
gouvernement de transformer les Entreprises Publiques en Société Anonyme
annonce de nouveaux plans sociaux pour demain !

D'ailleurs cet Etat agit lui aussi comme les patrons puisqu'il a décidé
que les dizaines de milliers d'emplois jeunes dans les différents
services publics (Education nationale, collectivités territoriales...) ne
seront pas pérennisés à leur terme.

Et, parallèlement à toute cette casse, PATRONAT et ETAT se serrent les
coudes pour mettre en ¦uvre une offensive généralisée visant à accentuer
la précarisation et à casser les acquis sociaux arrachés par les
Travailleurs au fil des luttes antérieures  (retraite, assurance
chômage...).

Dans le même temps enfin, ils accentuent la répression contre le
mouvement syndical à l'intérieur des entreprises et dans l'ensemble de la
société contre les mouvements de résistance au développement de
l'injustice et de la violence sociale (lois LSQ-LSI).

Dans ce contexte, nous devons, en plus de continuer à résister et à
rendre les coups boite par boite (Privé, Public), construire les
nécessaires convergences de luttes qui nous permettrons d'imposer une
alternative à la politique antisociale menée conjointement par le
patronat et le gouvernement. C'est uniquement de cette façon que nous
pourrons gagner et ouvrir des perspectives de changement de société.
C'est pourquoi, depuis plusieurs semaines, des salariés de plusieurs
entreprises ou services publics (avec leurs organisations syndicales)
confrontés au sale travail de décomposition sociale du patronat et de
l'Etat ont entrepris de se donner les moyens, dans l'UNITE D'ACTION, de
construire un rapport de force, dans la durée, contre les suppressions
d'emplois, la précarité et la politique de régression sociale.

Dans ce cadre, nous appelons, les salariés de toutes les entreprises
touchées par des fermetures, des licenciements, les précaires des
services publics et autres, et plus largement l'ensemble des salariés,
chômeurs et retraités à une première initiative interprofessionnelle (car
personne ne sera à l'abri de la politique antisociale mise en ¦uvre par
le PATRONAT et les POUVOIRS PUBLICS) en se joignant à la manifestation
prévue par la Confédération Européenne des Syndicats le vendredi 21 mars
à Paris.

Il ne s'agit pas de cautionner la démarche de celle-ci qui ne vise qu'à
aménager le système capitaliste mais bien de s'y inscrire de manière
OFFENSIVE autour des mots d'ordre : PRIVE ­ PUBLIC : UNITE D'ACTION
CONTRE LES SUPPRESSIONS D'EMPLOIS ET LA PRECARITE / INTERDICTION DES
LICENCIEMENTS ET DE LA PRECARITE.

Le lieu et l'horaire de rendez-vous vous seront communiqués dans quelques
jours.

A l'issue de ce premier TOUS ENSEMBLE, des assises seront organisées
début avril (la date exacte et le lieu seront précisés ultérieurement)
pour débattre et définir des suites à donner. D'ores et déjà, l'idée
d'une manifestation unitaire Privé/Public est proposée pour la fin avril.


Premiers SIGNATAIRES DE L'APPEL :

CGT AVENTIS Romainville / AC ! / SUD-VERRE Baccarat / M.N.C.P. /  SUD
Education 91 / Confédération C.N.T. / SUD Poste 91 / CGT DAEWOO-ORION /
FO DAEWOO-ORION / CFTC DAEWOO-ORION /FO AVENTIS Romainville /




*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center