A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Un mouvement dans le brouillard...

From CNT AIT <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Thu, 19 Jun 2003 19:20:43 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


tract qui sera distribué à la manif de demain
-----------------------------------------
« Un mouvement dans le brouillard ou les raisons d'un échec. »

Ambiguïté de la plate-forme syndicale : En s'accordant sur une
indispensable réforme des retraites, avec des revendications
interprétatives
(harmonisation public-privé, haut niveau de retraite, droit à la retraite
dès 40 ans de cotisation, retraite à la carte, augmentation du taux d'
activité des salariés dits âgés.), les organisations syndicales dites
représentatives ont, le 06 Janvier 2003, semé les graines de cette
réforme.

Lutte de con et piège à classe : La stratégie, imposée par les
confédérations syndicales avec ses journées d'action, ses temps forts,
ses grèves à la carte sans oublier ses manifestations d'impuissance, est
la conséquence d'un abandon des travailleurs de leurs propres combats.
Mise à part quelques villes la grève, par procuration que nous avions
déjà connue en 1995, allait gangrener toutes les professions. Le suivisme
sera fatal et les enseignants seront condamnés à se battre pour les
autres avec des moyens de pression beaucoup moins forts (soulignons aussi
le silence sur le système éducatif).

Le système capitaliste, à un tournant ou à l'agonie : Les marges de
manouvre sont de plus en plus réduites sur les marchés traditionnels, il
devient impératif pour le capitalisme de coloniser le monde et de faire
rentrer toutes les activités humaines dans le règne de la marchandise
(attaque sur les services publics, même l'éducation ..)

Attaque idéologique : En baissant les revenus de retraite, le
gouvernement compte amener les travailleurs à recourir à la spéculation
des fonds de pension et ainsi à parfaire leur intégration au système. Le
revenu n'est plus le fruit essentiel de notre travail mais celui de
l'exploitation des autres grâce aux capitaux investis. Exploité et
exploiteur en quelque sorte .

Partenaires sociaux : Le syndicalisme a perdu ses principes et projets
originels de combattre le système capitaliste (patron et état) pour se
fourvoyer dans sa cogestion . Des ouvres sociales aux comités
d'entreprise, il a choisi le confort des salons, des subventions et du
clientélisme à la lutte des classes. Avec le gestion de l'épargne
salariale et des futurs fonds de pension, l'Etat parachève leur
intégration.

Retrouver le maîtrise des combats : C'est à la base que les travailleurs
sont capables d'élaborer leurs revendications. C'est en élisant des
collègues pour porter ces revendications et en se coordonnant que leurs
satisfactions peuvent être obtenues. C'est par la prise en charge par
tous dans les assemblées générales souveraines que nous empêcherons que
les comités ou coordinations ne se trouvent diriger ou manipuler par des
apprentis gauchistes avides de pouvoir.

Syndicalisme réformiste ou révolutionnaire : Pour nous,
anarcho-syndicalistes, le système capitaliste n'est pas à réformer mais à
détruire. Aussi nous nous démarquons de ceux qui soutiennent que l'Etat
devrait réguler les flux des capitaux, voire les taxer pour faire
bénéficier les exploités de prétendues richesses. Ce mouvement
citoyenniste, qui va des intellos d'Attac et du « monde diplomatique »
aux gauchistes, oublie quand ça l'arrange, que c'est au nom du profit que
le capitalisme pille le tiers-monde, s'en va en guerre, pollue les mers
et les océans, délocalise ses secteurs à forte main-d'ouvre, détruit pour
mieux reconstruire, etc.

Le vieux projet d'émancipation des travailleurs est plus que jamais à l'
ordre du jour. C'est dans nos combats d'aujourd'hui que nous trouverons
les formes d'organisation de la société de demain.

Amiens, le 19 JUIN 2003


--------------------------------------------------------------

Coupon à renvoyer ou sur papier libre (sans timbre)

Pour tout contact et recevoir un exemplaire gratuit de notre journal « LE
COMBAT SYNDILISTE » écrire à CNT-AIT
C/o 151 rue Dejean, 80060 Amiens cédex 09
Nom :.......................Prénom :......................
Adresse
:...........................................................................
....................




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center