A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) T.V : LE COUP DE LA GROTTE

From "CNT AIT" <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Wed, 4 Jun 2003 02:44:30 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

T.V : LE COUP DE LA GROTTE
-> http://cnt-ait.info/article.php?id_article=700

Je m'intéresse beaucoup à la préhistoire, je m'attendais à passer un bon
moment en regardant une émission scientifique, consacrée à l'histoire de
nos origines car tous les journaux l'avaient couvert d'éloges
("l'honneur de la télé publique" dixit Le Monde). Au début, rien à dire.
Des préhistoriens commentaient des reconstitutions de scènes de la vie de
nos lointains ancêtres, et puis, à un moment, j'ai sursauté. Je vous
raconte la scène : un groupe de chasseurs s'apprête à rentrer dans la
tanière d'un ours. Le chef du groupe ordonne à son fils de rester à
l'entrée. A l'intérieur de la grotte, les choses se passent mal. Le
commentateur nous explique que le chef a été tué. Mais l'ours n'est pas
seul responsable. Le second du chef, avide de pouvoir, l'a assassiné. Le
fils du chef, resté à l'extérieur, se doute bien de quelque chose, mais
il est impuissant. Le voilà qui perd toutes ses prérogatives et se trouve
obligé d'obéir au nouveau chef. De retour au camp, ce dernier s'empare de
tous les biens du défunt, y compris de sa femme. Pas de quoi s'émouvoir,
me direz-vous. A quelques détails près, ce genre de scène aurait pu être
tirée d'un feuilleton américain, genre Dallas, d'un film policier, voire
même d'un banal journal télévisé. Des hommes qui
s'entretuent pour une parcelle de pouvoir, quoi de plus banal ? Et bien,
détrompez-vous. Dans le contexte de la préhistoire, cette scène est très
probablement absurde, impossible même. Je dis très probablement parce
qu'on ne sait pratiquement rien de la manière dont était organisée la vie
sociale dans les sociétés préhistoriques (et, a fortiori, de ce que
pouvaient y être les rapports de pouvoirs). Par contre, on sait beaucoup
de chose sur les sociétés dites primitives. Et la, je ne peux résister au
plaisir de citer l'ethnologue Pierre Clastres : "Les sociétés
primitives sont des sociétés sans état" (c'est même une condition sine
qua non) "des sociétés indivisées et par cela, chacune se veut totalité,
une. Société sans classes (pas de riches exploiteurs des pauvres),
société sans division en dominants et dominés (pas d'organe séparé du
pouvoir)". Autrement dit, ce sont des sociétés "où les chefs ne
possèdent aucun pouvoir sur les tribus, où personne ne commande ni
n'obéit". Dans ces sociétés en effet, le chef n'a qu'une fonction de
représentation de l'unité du groupe vis-à-vis de l'extérieur. Alors,
puisque les choses sont si claires, pourquoi de scientifiques ont-ils pu
laisser dire et accroire de telles inepties dans une émission de
vulgarisation ?

Reprenons ce qui aurait pu être la scène véritable de la préhistoire,
pour peu qu'elle ressemble à la vie dans les sociétés primitives : un
groupe humain. Des chasseurs discutent dans le campement de la tribu.
L'un d'entre eux propose d'aller chasser un ours dans sa tanière.
Quelques-uns décident de le suivre. Sur le trajet, ils discutent de la
tactique à employer. Parvenus à l'entrée, etc. Quelle différence avec
l'émission ! Inutile de vous dire pourquoi cette scène, beaucoup plus
plausible que celle qui a été montrée à la télé, a été, allons, j'ose le
mot, censurée : il ne faut pas que le bon peuple se pose certaines
questions : Comment, les hommes préhistoriques vivaient sans chef (au
sens que l'on donne à ce mot aujourd'hui), sans Etat ? L'Etat, la
hiérarchie, le pouvoir sont donc apparus à un moment bien précis de
l'histoire des sociétés. Mais alors, ils ne sont pas dans "la nature
humaine" ? Ce genre de questionnement peut mener loin, en effet. Pour
éviter toute question gênante, la télé procéde comme le font les
religions. Depuis qu'elles existent, elles promettent le paradis à ceux
qui acceptent l'ordre établi sans se révolter. La résignation est pour
les prêtres une vertu, et, mettre en doute les dogmes religieux (par
exemple, pour les catholiques, affirmer que la terre tourne autour du
soleil) était puni de mort. En protégeant ses dogmes, l'église
protégeait l'ordre social existant. En présentant comme une chose
certaine, comme une vérité scientifique immuable des affirmations comme
"des chefs, il y en a toujours eu et il y en aura toujours", "des hommes
avides de pouvoir au point de tuer, il y en a toujours eu ...", les
médias poursuivent un objectif identique. Se révolter, nous disent-ils,
est impossible, puisque le monde a toujours été tel qu'il est
actuellement, aucun autre futur n'est possible. Et, s'il faut nous en
persuader encore plus, vous verrez qu'un des ces jours, un "brillant
scientifique"
viendra prétendre que notre condition d'exploiteur ou d'exploité est
...génétique et liée à nos chromosomes. C'est que, pour le système, tous
les mensonges sont bons pour le faire durer.

J.

Article du Combat Syndicaliste de Midi-Pyrénées n°80 - Avril_Mai 2003 ->
http://cnt-ait.info/article.php?id_article=700




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center