A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages _The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Précaires de l'Education en lutte

From FTE <fede-educ@noos.fr>
Date Tue, 18 Feb 2003 11:57:00 +0100 (CET)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________

EMPLOIS PRECAIRES, ECOLE PRECAIRE, ECOLE EN LUTTE

Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, une vingtaine
d'académies sont mobilisées et en grève reconductible contre le
licenciement de 76000 emploi-jeunes, la suppression de 5600 postes de
surveillants, la casse du statut de MI/SE, et leur remplacement par des
Assistants d'éducation. Depuis le 14 janvier, ces luttes se sont
amplifiées, malgré les vacances. La CNT soutient et participe à la
Coordination nationale des collectifs emploi-jeunes-surveillants, tant
pour sa plate-forme que pour la
souveraineté de ses Assemblées générales. La coordination nationale des
emploi-jeunes et surveillants en lutte a fait sienne la revendication de
titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les
précaires, ainsi que l'arrêt du recrutement de nouveaux précaires, comme
les assistants d'éducation (contrats de trois ans).

L'existence de plus d'un million de salariés précaires dans les
différentes fonctions publiques (d'Etat, territoriales, hospitalière et
transports), la multiplication des plans de licenciements, des CDD et des
contrats d'intérim dans les entreprises, imposent la précarité comme
norme du travail. L'État et le patronat cherchent ainsi à balayer les
acquis obtenus par la lutte qui fondent le code du travail.

Dans l'Éducation nationale, la liste des méfaits des gouvernements
successifs (de gauche comme de droite) est déjà  longue :
- annualisation du temps de travail des AT0SS  en 1994;
-     licenciement massif des MA en 1996, rétrogradés en contractuels et
vacataires;
- remise en cause du statut des MI/SE et réformes Jospin/Allègre
- recrutement des emploi-jeunes annualisés 1600 heures, donc flexibilisés
pour 5 ans (Aides éducateurs et Emploi-Jeunes cadre de vie);
- ARTT et alignement sur les 1600 heures annualisées.

Ce qu'ils veulent maintenant faire:
- décentralisation et régionalisation des personnels, à commencer par les
AT0SS, les CO-Psy et bientôt les CPE
- Les assistants d'éducation recrutés par les chefs d'établissement et
dont une
partie du salaire sera versée par les collectivités territoriales.

Il faut s'opposer aux régressions sociales qui nous sont imposées: lutter
avec les précaires contre le chômage et la précarité est aujourd'hui une
nécessité, pas seulement un acte de solidarité. C'est l'intérêt de tous
les salariés !

Parce que la précarité remet en cause tous les acquis des travailleurs,
du public comme du privé, nous oeuvrons pour la convergences des luttes
des emploi-jeunes de tous secteurs et des surveillants, avec celles d'AC,
des Précaires Associés de Paris, des MacDo, des précaires d'Arcade ou de
Daewoo.

Nous appelons l'ensemble des personnels de l'éducation à se mettre en
grève reconductible dès le 24 février.
Nous joignant à la Coordination nationale des Collectifs
Emploi-jeunes-surveillants nous appelons aux journées d'action suivantes
: Le 25 février journée d'action en soutien aux Précaires Associés de
Paris. Le 27 février manifestation avec la Coordination nationale.
Le 13 mars, à l'appel de l'intersyndicale du 12 février, journée
nationale d'action.

Union régionale CNT des syndicats de l'éducation IDF




*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center