A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Nouveau journal dissident : "CQFD" numero 0 est disponible

From CQFD <lionel.raymond@oreka.com>
Date Wed, 2 Apr 2003 13:04:48 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________

[ titre d'a-infos-fr ]

Le numéro 0 de CQFD vient de sortir...
Il est gratos.
Découvrez sur 4 pages ce que nous souhaitons faire sur 16...

La Rédaction


Y a plus de farine dans les rayons…
Vite, on s’abonne !

Il y a la guerre, mais heureusement il y a la France. Depuis que Chirac
concourt pour le prix Nobel de la paix, les médias aux ordres ont tous
une colombe accrochée à la couture du pantalon. Oublié, le soutien
français à la première guerre du Golfe. Oubliées, les exportations
d’armes de Lagardère. Oubliée, la guerre sociale menée par la France sur
son propre territoire. Aujourd’hui, nous sommes tous bons et gentils.
Mais ça va changer !



Ce qu’il faut dire.

À quoi ça sert, un nouveau journal anti-militariste ? Autant l’avouer : à
rien de bon. Concernant l’Irak ou ce qu’il en reste, la place est déjà
prise. Depuis que Chirac se prend pour John Lennon, les robinets
médiatiques diffusent des airs de paix. Même des déodorants ménagers
comme France 2 ou France-Info se paient l’audace de qualifier de «
propagande » l’information militaire américaine. Ceux qui hier roulaient
du tambour jouent maintenant du flûteau, sans craindre les dissonances
loufoques. Il y a douze ans, lors de la première guerre du Golfe,
Libération tenait une rubrique quotidienne intitulée « L’arme du jour »,
dans laquelle nos ferrailles homicides – et celles de nos « amis
américains » – faisaient l’objet d’une description admirative. À
l’époque, la guerre était tendance : le socialiste Mitterrand rechargeait
les fusils de Bush (le papa) et Chirac plaidait pour l’utilisation
d’armes chimiques et nucléaires. Aujourd’hui, rien à voir : les
socialistes sont morts, Chirac est porté en triomphe par les damnés de la
terre et Libération découvre, éberlué, que la guerre « est toujours
destructrice et horrible » (édito du 24 mars). Les anti-militaristes ont
désormais affaire à rude concurrence. On n’était pas habitués.

Ce qu’il faut déplorer.

Très vite, cependant, le naturel reprend le dessus. Les Irakiens qui
résistent sont volontiers montrés en moustachus fourbes ou haineux, quand
Tommy Franks, chef de l’État-major américain, a droit à des portraits
complaisants (il est « capable de plaisanter », nous apprend TF1). Et
pendant que l’on critique la guerre, on dépose des couronnes fleuries sur
la tombe d’un marchand de canons. Jean-Luc Lagardère, en effet, « était
quelqu’un dont la conversation me donnait le goût de croire encore en la
possibilité de changer le monde », pleure le pacifiste Jacques Attali
dans L’Express. Sa mort nous laisse tous orphelins. Le cerveau battu en
béchamel par un virus taquin, alors qu’il se faisait rafistoler les
hanches pour skier à Courchevel, Lagardère a été victime d’un système de
soins défaillant, victime lui-même de l’augmentation des crédits
militaires décidée par le pacifiste Chirac au profit de son ami Jean-Luc.
Certains diront : bien fait ! Nous, on n’oubliera pas que le patron de
Matra-Hachette n’a cessé de s’engager pour que « la presse d'opinion
puisse continuer d'être le reflet d'une expression pluraliste », comme
dit le pacifiste Robert Hue, en hommage aux quelques piécettes jetées par
Lagardère dans L’Humanité. C’est vrai, il a toujours encouragé le
pluralisme : ses bombes tuent aussi bien à droite qu’à gauche. Dans ses
usines, les ouvriers ont le choix entre tomber malades ou se faire virer
(lire page centrale). Ses journalistes, eux, sont libres d’émettre des
réserves sur les frappes américaines et de toucher leur paie des mains
d’un exportateur d’obus.

Ce qu’il faut détruire.

Pourquoi CQFD ? Parce qu’être anti-militariste c’est s’opposer à toutes
les guerres, y compris celles que mène la France sur son propre
territoire. Et que pour parler de ces guerres-là on ne fera jamais
confiance aux pacifistes en peau de lapin qui fustigent Donald Rumsfeld
mais applaudissent Nicolas Sarkozy. Parce qu’entre les médias vraiment
dépendants et la presse faussement indépendante il y a une place béante
pour une information sans rhumatismes et non-prémâchée, récoltée dans et
avec nos réseaux militants. Parce que les violences policières, parce que
le remplissage des prisons, parce que la loi du plus fort et du plus
friqué, parce que les charters d’immigrés « humanisés » par la
Croix-Rouge, les charrettes de licenciés, la criminalisation des
quartiers en danger, la bêtise féroce, la duperie, la peur, l’oubli.

Ce qu’il faut développer.

CQDF a deux ancêtres : le RIRe, journal réfractaire qui vient de cesser
sa parution au terme de 49 numéros pour renaître aujourd’hui toutes dents
dehors, et un CQFD première mouture, publié par les anarchistes Sébastien
Faure et Mauricius au milieu de la Première Guerre mondiale, contre
l’Union sacrée. Ils avaient du boulot à leur époque. Il en reste encore
pas mal ici et maintenant. CQFD, ce sera une niche mensuelle de 16 pages,
sans pub ni croquettes. Rendez-vous pour le n° 1 le 15 mai.


CE QU’IL FAUT DÉBOURSER

Abonnement 11 n° : 20 € et + en soutien
Petit budget 11 n° : 15 €
Groupés par 5 ex. : 50 €

Oui je m’abonne.

Nom :
Prénom :
Adresse :
Code postal :
Ville
Tél. :
Fax :
email :

Chèques à l’ordre de CQFD - Le RIRe



CQFD - Le RIRe,

BP 2402, 13215 Marseille cedex 02

abonnement@cequilfautdetruire.org

www.cequilfautdetruire.org
info@cequilfautdetruire.org




*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center