A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages _The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Mautauban: La mairie prend les mesures qui s'imposent !

From "CNT AIT" <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Mon, 21 Oct 2002 13:56:54 -0400 (EDT)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________

MONTAUBAN : LA MAIRIE PREND LES MESURES QUI S'IMPOSENT !

ENFIN ! LE DRAPEAU FRANÇAIS EFFACÉ

Comme le ridicule ne tue pas, la Mairie de Montauban a continué à nous jouer
Clochemerle dans l'histoire de la fresque.

Résumons l'épisode précédent (Combat syndicaliste N°76) : les jeunes d'un
quartier avaient été autorisés par la dite mairie à réaliser une fresque.
Sous le titre "Quartier Issanchou, tous ensemble pour avancer", ils ont pris
comme motif central un autobus, sur lequel ils ont peint quatre drapeaux :
français, algérien, marocain, occitan.

Fureur en la Mairie en voyant des drapeaux Z'étrangers dans la bonne ville.
Pour essayer de calmer cette inutile excitation, les jeunes ont alors ajouté
d'autres drapeaux, italien, allemand, ainsi que ... la bannière européenne.
Mais non, tout ceci n'a pas suffit : fin août, la mairesse a envoyé des
employés municipaux repeindre le bus uniformément en jaune et effacer les
signatures des jeunes. Tout ceci mérite quelques remarques :

1) la fresque avait été réalisée dans le cadre du "festival de la
citoyenneté". Quand des citoyens n'ont même pas le droit de choisir les
détails d'une simple fresque, c'est la preuve que la citoyenneté n'est
effectivement qu'un festival,

2) il s'agit d'une oeuvre picturale. Aucun texte de loi (cette loi que
prétend défendre la mairesse) n'autorise de censure en ce domaine. Alors, où
sont, ce qu'on appelle les "bases juridiques" indispensables à "l'action
publique" et sans lesquelles il y a abus ?

3) Pour justifier ce mauvais coup porté à la liberté d'expression, la
première adjointe a écrit "On commence par afficher ses origines sur les
constructions publiques et on finit par siffler la marseillaise". Ne
pense-t-elle pas qu'on peut aussi commencer par barbouiller des fresques
pour finir par allumer des bûchers ?

4) Le plus drôle -car il y a quelque chose d'irrésistiblement hilarant dans
cette histoire- c'est que dans sa fureur la mairesse a fait aussi effacer le
drapeau, symbole de cette ... France qu'elle aime tant ! J'en connais pas
mal qui se sont gondolés de rire en voyant cette élue nationaliste faire
détruire le drapeau national, publiquement et par des fonctionnaires en
mission !

Quant à moi, je crie : "Bravo Mme le Maire, ne vous arrêtez pas en si bon
chemin, continuez, faites arracher partout les drapeaux français et tous les
drapeaux nationaux et régionaux. C'est là un superbe exemple que vous donnez
à la jeunesse de notre beau pays. Soyez-en sûre, elle saura vous suivre sur
ce chemin."

B junior
------------------------------------
http://cnt-ait.info




*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.


A-Infos Information Center