A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) UQAM: Grève générale en histoire

From worker-a-infos-fr@ainfos.ca
Date Mon, 14 Oct 2002 15:47:13 -0400 (EDT)


Si vous pouvez envoyer des lettres de solidarité, ça serait le bienvenue. Les envoyer à mon adresse ou sinon, par fax au 514-390-8415 (c'est la fax de l'ASSÉ, parce qu'on a pas de fax à part en passant par le département, mais vu la situation...) adressé à l'AEMH.
Sender: worker-a-infos-fr@ainfos.ca
Precedence: list
Reply-To: a-infos-fr

 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________
Merci à l'avance,


Benoit Marsan, 
étudiant en histoire à l'UQAM 


Montréal, Mercredi 9 octobre 2002

De : Association Étudiante Modulaire d'Histoire de l'UQAM (AEMH-UQAM)

À : Tous les médias et toutes les Association étudiantes

-COMMUNIQUÉ DE PRESSE-
pour diffusion immédiate

Les étudiantes et les étudiants d'histoire votent une grève illimitée

	Lors d'une assemblée générale tenue le 9 octobre à 12h30 à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), les membres de l'Association Étudiante  Modulaire d'Histoire ont voté à très forte majorité de déclencher une grève illimitée contre la réforme de programme imposée durant l'été par la Commission des études de l'UQAM malgré l'opposition des étudiantes et étudiants. Une autre assemblée générale se tiendra le 28 octobre afin de décider de la poursuite ou non de la grève. De plus, l'assemblée a
voté à l'unanimité de tenir une journée de grève le 31 octobre, indépendamment du résultat du 28, afin de participer au mouvement d'actions et de grève continentale contre la ZLÉA. L'AEMH joindra donc la campagne amorcée par l'Association pour une Solidarité Syndicale Étudiantes (ASSÉ) et la Fédération Canadienne des Étudiantes et des Étudiants section Québec (FCEE-Q) ayant pour thème «Bas les masques! À bas la ZLÉA!».
	Les étudiantes et les étudiants revendiquent l'annulation de la mesure de 18 crédits d'ouverture obligatoires, l'annulation des coupures de cours et l'annulation du contrat de performance entre l'UQAM et le Ministère de l'éducation du Québec qui est à l'origine de ces différentes mesures. Ils et elles exigent aussi la diminution du ratio profs/élèves qui est en constante croissance en histoire. Pour l'AEMH, les mesures imposées par l'UQAM découlent de
la volonté gouvernementale de céder aux pressions des organisations capitalistes internationales telles l'OCDE, la BM et le FMI qui cherchent à créer un marché mondiale de l'éducation par la privatisation des institutions publiques et la mise en compétitions des différentes institutions entre elles. Au Québec, ces mesures ont vu le jour lors du triste Sommet du Québec et de la Jeunesse de février 2000, où le gouvernement du Québec, avec la complicité de la Fédération Étudiante Collégiale du Québec (FECQ) et
de la Fédération Étudiante Universitaire du Québec(FEUQ), a mis en branle ces
réformes néolibérales de l'éducation post-secondaire qui avaient déjà débutées sous la Réforme Robillard au niveau des institutions collégiales en 1993.

-30-

Source : Benoit Marsan

Contact : Sébastien Duclos, responsable général de l'AEMH
Téléphone : 514-987-3000, poste 0228


Grève générale illimitée.

Revendications adoptées lors de l’assemblée générale du module 
d’histoire du 9/10/02.

1) Que soit abrogée la décision de la commission des études concernant 
les 18 crédits obligatoires dans une autre discipline qu’histoire, 
ainsi que le retranchement de 13 cours à la banque de cours.

2) Que le directeur du module d’histoire démissionne de ces différents 
postes de gestionnaire du programme et autre de l’UQAM autours desquels 
s’opère la rationalisation du programme d’histoire.

3) Que le contrat de performance signé entre l’UQAM et le ministère de 
l’éducation soit résilié.

4) Que l’État effectue un réinvestissement massif en éducation afin de 
favoriser une éducation de qualité.

5) Que la moyenne cible du programme d’histoire soit diminuée à 40. 



*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.


A-Infos Information Center