A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages _The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Justice de classe : quand la France d'en haut condamne la France d'en bas

From Worker <a-infos-fr@ainfos.ca>
Date Wed, 20 Nov 2002 08:38:25 -0500 (EST)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________
Pour la deuxième fois consécutive en cinq mois, le tribunal d'instance de
Roubaix vient d'annuler les désignations de délégués syndicaux faites par la
CNT au sein de la Redoute, ne reconnaissant pas de fait la représentativité du
syndicat dans l'entreprise.

Sur le plan financier, le tribunal condamne la CNT à rembourser les frais
d'avocat engagés par la Redoute. Les neuf délégués syndicaux devront donc
verser chacun la somme de 50 euros à leur patron et le syndicat CNT la somme de
200 euros, soit au total un remboursement de 650 euros (4263 francs). Rappelons
bien sûr que la CNT doit assurer elle-même ses propres frais d'avocat. Et
n'oublions pas aussi que les SMIC des neuf délégués syndicaux sont depuis
plusieurs mois amputés d'environ 1000 francs (1500 pour certains d'entre eux),
la direction ayant décidé en toute illégalité de retirer de leurs salaires les
heures de délégations prises par les délégués CNT (un jugement aux prud'hommes
aura lieu à ce sujet au mois de mars).

Par ailleurs, cette décision du tribunal tombe le surlendemain de l'agression
physique dont a été victime dans les locaux de l'entreprise la secrétaire du
syndicat CNT, Martine Pingont (celle-ci a été rouée de coups  - certificat
médical à l'appui - par un responsable syndical proche de la direction).

Bref, l'acharnement anti-syndical continue de plus belle à la Redoute ! Cette
situation est intolérable. La CNT va attendre quelques mois avant de procéder à
de nouvelles désignations. En attendant, le travail syndical et le climat
social sont  de plus en plus difficiles au sein de l'entreprise. De plus, les
élections de délégués du personnel et de délégués au CE approchent à grand pas
et la CNT risque fort ne pas pouvoir être présente, ce qui serait un comble
pour un syndicat qui est aujourd'hui la troisième force syndicale de
l'entreprise. Nous appelons tous les adhérents et les sympathisants de la CNT,
et plus généralement tous les travailleurs et les démocrates que cette
discrimination syndicale révolte profondément, à se mobiliser et à soutenir nos
camarades de la Redoute (une campagne nationale est envisagée en lien avec le
bureau confédéral de la CNT).

Union locale CNT de la métropole lilloise,
le 13 novembre 2002.

PS : Le tribunal a rejeté la demande de la Redoute qui consistait à demander
des sanctions financières à l'encontre de la CNT pour "abus de droit" (c'est à
dire pour avoir eu l'outrecuidance d'avoir re-désigné des délégués syndicaux
après le premier jugement ne reconnaissant pas la représentativité de la CNT
dans l'entreprise). En effet, après examen de la jurisprudence de la cour de
cassation, le tribunal n'a pas trouvé de "volonté malicieuse" (sic) dans cette
re-désignation et a estimé que la période entre les deux désignations (quatre
mois environ) était raisonnable.

Pour tout soutien financier : Bureau confédéral de la CNT, BP 203, 33021
Bordeaux cédex (chèques à l'ordre de la CNT).



*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.


A-Infos Information Center