A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages _The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Montreal : CLAC Logement rend visite aux conseiller-e-s

From CLAC logement <claclogement@yahoo.ca>
Date Fri, 15 Nov 2002 07:03:23 -0500 (EST)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________
CLAC LOGEMENT DIT NON A LA GENTRIFICATION DE ST-HENRI!
 
Confronte-e-s a l'opposition du projet de developpement Quai des Eclusiers, les
conseiller-e-s s'enfuient
 
Montreal, le 13 novembre, 2002.
 
Une delegation de 10 membres du Comite CLAC Logement, principalement des
resident-e-s du Sud-ouest, ont visite les conseiller-e-s de la Ville Line
Hamel, Robert Bousquet et Jacqueline Montpetit a leurs bureaux d'arrondissement
ce matin, a 10:30. Les membres de la delegation ont insiste a rencontrer les
conseiller-e-s afin de demander que ces dernier-e-s refusent d'emettre un
permis de construction aux Developpements des Eclusiers, une compagnie de
developpement immobilier. Cette compagnie contribue a la gentrification de
St-Henri en voulant construire 450 unites de condos de luxe (incluant marina
privee et cinema) le long du Canal de Lachine.
 
Il est clair et etabli que la majorite des resident-e-s du Sud-ouest s'opposent
au projet de condos. Malgre tout, les elu-e-s du Sud-ouest ignorent cette
opposition et prouvent une fois de plus que leur "processus de consultations
publiques" est une farce. Il n'y a eu qu'une rencontre de consultation de
l'Arrondissement tenue le 27 septembre, 2002, et elle a ete tres peu
publicisee. Les conseiller-e-s ont tendu l'oreille pendant 2 heures alors
qu'une salle comble de resident-e-s du Sud-ouest declarait son opposition aux
condos, puis ont tout de meme octroye le permis de demolition aux developpeurs.
Le POPIR comite logement de St-Henri a amene cette decision en appel et a
presente une argumentation solide.
 Cependant, cette autre tentative s'est aussi fait balayer. Les membres de la
communaute ont ete poli-e-s jusqu'a present et ont tente de se faire entendre
en utilisant les voies bureaucratiques prevues. CLAC Logement a decide cette
semaine qu'il etait grand temps que les elu-e-s ecoutent les gens de leur
circonscription.
 
Les conseiller-e-s ont refuse de rencontrer la delegation ce matin. Les pauvres
et les travailleurs et travailleuses dans le Sud-ouest, et a travers la ville,
risquent de se faire mettre a la porte de leur logement et de se retrouver sans
logis du a la hausse foudroyante des loyers et du manque de logement. Devant la
severite de la crise du logement a Montreal, les membres de la delegation ont
estime que la situation est trop urgente pour accepter de prendre rendez-vous
pour une date ulterieure avec Hamel, Bousquet et Montpetit. Les membres ont
confronte ces politicien-ne-s dans leur salle de reunion et leur ont presente
la lettre ci-jointe. Les bras droits des conseiller-e-s  ont appele la police
et ont tasse les visiteur-e-s afin de laisser s'enfuir leurs patron-e-s sans
que ces dernier-e-s aient a repondre aux revendications. Alors que les membres
de la delegation se sont fait traiter de " sauvages agressifs ", il est clair
que les vrais gestes d'agression sont ceux poses par des politicien-ne-s qui
construisent des condos de luxe pour des yuppies alors que des personnes
dorment dans la rue et que des familles sont forcees a quitter leur logement.
 
Ceci n'est que la premiere d'une serie d'actions planifiees par CLAC Logement
et par d'autres resident-e-s du Sud-ouest afin de contrer la gentrification des
quartiers et de s'assurer que tous et toutes ont acces a un logement adequat.
La delegation retournera visiter les bureaux de l'Arrondissement encore et
encore, jusqu'a ce que les conseiller-e-s annoncent publiquement que les
Developpements des Eclusiers n'obtiendront pas le permis de construction pour
leur projet. Les membres de la communaute feront preuve de leur force aux
Conseils de l'Arrondissement et Conseils de la Ville. Le projet de condos du
Quai des Eclusiers sera empeche. Les resident-e-s du Sud-ouest ne se feront pas
chasser par la gentrification et le profit.
 
 - ------------------------------------------------------------------------
 
Lettre ouverte a Line Hamel, Robert Bousquet et Jacqueline Montpetit
 
 Le 13 novembre 2002
 
 Montreal, Quebec -- En tant que residentEs, locataires et citoyenNEs de
l'Arrondissement du Sud-ouest, CLAC Logement exige une fois de plus qu'aucun
condominium ne soit construit aux abords du canal de Lachine. Nous reaffirmons
notre rejet sans equivoque du projet des 450 unites de condos de luxe de la
Compagnie Developpements des Eclusiers aux 4110-4120 rue St-Ambroise.
 
 Dans le contexte de la crise du logement qui sevit a Montreal, un tel projet
n'est pas benin. Il a plutôt des consequences graves et reelles pour la
population locale qui subit deja des hausses de loyers exorbitantes, des
evictions de plus en plus frequentes et des reprises de logement faites de
mauvaise foi. La construction de ce complexe rendra le processus de
gentrification irreversible. Resultat : le depart des menages qui ne peuvent
aucunement se payer un 51/2a 1,200$. Rappelons que plus de 75% des residentEs
du Sud-ouest sont des locataires et que le revenu moyen annuel de ces dernierEs
est de moins de 19,000$.
 
 A deux reprises deja, vous avez pretendu tenir des consultations publiques au
sujet du permis de demolition des batiments situes aux 4110-4120 rue
St-Ambroise lors desquelles plusieurs representantEs de divers groupes
communautaires ainsi que des residentEs ont clairement manifeste leur
opposition au projet. Nous avons poursuivi les demarches prescrites par votre
bureaucratie pour en venir a la conclusion que tout comme les unites de condos
qui etaient vendues avant meme d'avoir le permis de demolition, nos
representantEs etaient bel et bien deja venduEs aussi.
 
 Vous avez non seulement le pouvoir mais aussi le devoir et l'obligation envers
tous ceux et celles qui sont victimes de la crise du logement de ne pas
octroyer de permis de construction pour ces condos. Sachez bien que votre
interet pour les promoteurs immobiliers ne passera dans le silence.
 
 Nous vous visitons pour vous envoyez un cri d'alerte de la communaute. Si,
aujourd'hui, vous ignorez encore une fois notre demande, vous ne pourrez pas
nous ignorer au Conseil de Ville le 25 novembre prochain.
 
CLAC Logement
Courriel: claclogement@yahoo.ca
Tel.: (514) 409-2049
 
La Convergence des luttes anti-capitalistes (CLAC)
clac@tao.ca
http://tao.ca/~clac



*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.


A-Infos Information Center