A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages _The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Le capitalisme c'est la guerre, guerre au capitalisme !

From CNT AIT <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Fri, 20 Dec 2002 08:39:19 -0500 (EST)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
        http://ainfos.ca/index24.html
 _________________________________________________

Irak, Palestine, Caucase, Côte d'Ivoire...
LE CAPITALISME C'EST LA GUERRE
GUERRE AU CAPITALISME !

Avec l'effondrement du mur de Berlin, Georges Bush 1er décrétait la création
d'un « nouvel ordre mondial ». Et, peu après, répondant à son appel,
Mitterrand déclarait « nous sommes entrés dans une logique de guerre ». En
1991, en effet, le « nouvel ordre mondial » fêtait sa création par les
bombardements massifs et des massacres en Irak lors de la première guerre du
Golfe. Depuis, la « logique de guerre » est devenue le mode de gestion
normale du capitalisme. La Yougoslavie et plusieurs anciennes républiques
soviétiques (Moldavie, Azerbaïdjan/Arménie, Géorgie.) sombraient dans des
guerres sanglantes. En Afrique, le plus grand génocide depuis 1945 au Rwanda
(plus d'un million de morts) réalisé avec l'aide bienveillante de l'
impérialisme français est le début d'une longue période de guerres et de
barbaries dans la région des grands lacs. En 1999, nouvelle intervention
sanglante de l'armée française, alors décidée par la gauche plurielle, aux
côtés de l'OTAN, contre la Yougoslavie. En 2001, c'est la guerre contre l'
Afghanistan, les USA s'en prennant aux réseaux islamistes qu'ils ont créés,
avec encore une fois le soutien de la France, toujours dirigée par Jospin
(même si l'intervention française s'est résumée en un remake de la «
septième compagnie » perdue en Ouzbékistan).

Aujourd'hui, l'impérialisme américain se prépare à une nouvelle guerre en
Irak. Depuis 1991, le peuple d'Irak crève sous l'embargo et les raids
réguliers de l'aviation anglo-américaine, tandis que la clique de Saddam
Hussein reste tranquillement au pouvoir. Une nouvelle guerre en perspective
dans un monde déjà ensanglantée par de multiples conflits (Caucase, Moyen
Orient, Côte d'Ivoire, ect.). Confrontée à la menace d'une crise économique
sans précédent (crise qui se matérialise en particulier en Amérique latine),
l'économie capitaliste mondiale n'a d'autres choix que de se tourner vers l'
industrie de guerre, tandis que dans ce chaos généralisé, de multiples chefs
de guerre (Bassaiev, Ben Laden, feu le général Massoud, etc.) rêvent d'
accéder à une puissance étatique.

Contrairement à Mitterrand en 1990, à Jospin en 1999 et 2001, l'actuel
gouvernement français prend aujourd'hui quelques distances face à la volonté
de guerre des USA. Mais, nous ne pouvons nous leurrer, l'impérialisme
français n'est ni moins sanglant ni moins brutal que celui des USA. Une des
premières mesures du gouvernement Raffarin a d'ailleurs été de relancer l'
industrie militaire. Et Chirac a représenté l'Etat français lors du sommet
des bouchers de l'OTAN à Prague, sommet qui avait à l'ordre du jour, en plus
de l'élargissement de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord en
Europe de l'Est, la préparation de l'intervention militaire en Irak. Les
tractations de la diplomatie, tractations dont le secret est à lui seul une
preuve que la démocratie bourgeoise n'a de démocratique que le nom, peuvent
très bien faire que l'armée française interviendra demain en Irak.

L'ennemi principal est dans notre propre pays !

Travailleurs salariés ou chômeurs de France, notre ennemi n'est pas dans les
usines d'Irak. Ce ne sont pas des ouvriers ou des paysans irakiens qui nous
imposent les licenciements, la flexibilité, la privatisation des services
publics, les bas salaires ou les remises en cause de nos retraites. Nos
ennemis, ceux contre qui nous devons lutter, c'est le patronat et les
gouvernements successifs à son service. D'ailleurs, les chefs d'Etats,
dictateurs et barons de l'industrie qui profitent des guerres, les
dirigeants d'états-majors et les médias qui nous abreuvent de chants
guerriers (au nom de « la patrie », du « nouvel ordre mondial », de « la
croisade anti-terroriste », de « la guerre humanitaire » ou du « djihad »)
ne crèvent jamais des guerres. Ce sont toujours les classes populaires, de
tous les pays, qui paient le prix de la barbarie des dirigeants.  Ces mêmes
bellicistes peuvent d'ailleurs oublier leurs conflits en cas de soulèvement
populaire.

C'est ainsi qu'après la première guerre du Golfe, le peuple d'Irak, épuisé
par une décennie de guerre, s'est soulevé contre Saddam Hussein. Or, les
puissances occidentales, qui décrivaient alors Saddam comme le pire ennemi
de l'humanité, l'ont tranquillement laissé massacrer son peuple.

Bush, Chirac, Bassaiev, Poutine, Ben Laden, Sharon, Tony Blair, Saddam
Hussein, etc. font bien tous partie d'une même clique, celle des
gestionnaires du capitalisme. Non contents de s'enrichir sur notre dos, ils
tentent de nous embrigader dans des guerres qui ne sont pas les nôtres.

En Irak comme ailleurs, ce sont leurs guerres, des conflits pour leurs
intérêts et ceux de l'oligarchie, tandis que nous, travailleurs de tous les
pays, nous subissons partout la même exploitation capitaliste.

Contre la guerre, refusons la paix sociale !

Luttons, oui, mais pour nos propres intérêts : contre les licenciements,
contre la misère, contre la remise en cause de nos acquis sociaux, et au
delà contre ce système capitaliste qui n'offre à l'humanité que la guerre,
le chaos et la misère !

CNT c/o CESL BP 121 25014 Besançon Cedex
http://cnt-ait.info


*******
*******
 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.


A-Infos Information Center