A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Elections en France - tract groupe Bakounine FA

From roger-noel@wanadoo.fr
Date Sat, 27 Apr 2002 17:39:18 -0400 (EDT)


 _________________________________________________
   A G E N C E  D E  P R E S S E  A - I N F O S
            http://www.ainfos.ca/
 _________________________________________________


Le fascisme se combat par tous les moyens

À l'issue de ce premier tour des élections présidentielles, il est clair que 
Le Pen ne sera pas le prochain président de la république française. On 
pourrait donc en rester là. Reste que l'intensité de la défaite de Le Pen, 
au deuxième tour des élections présidentielles, s'avère centrale. Pourquoi ? 
Le Pen battu à 20 % ou moins des suffrages exprimés, cela serait un signe de 
refus massif de ce néo-fascisme qui frappe à la porte du pouvoir. Et, Chirac 
élu à 80 % ou plus, pourrait difficilement se revendiquer d'un vote 
d'adhésion. Le Pen battu à 40 % ou moins, ça lui permettrait de grappiller 
encore un peu plus de légitimité et à Chirac de laisser à entendre qu'il est 
en capacité de rassembler sous sa seule bannière. Vu sous cet angle, sous ce 
seul angle, il est clair que mieux vaut un Le Pen à 20% qu'à 40%. Mieux (ou 
pire), si Le Pen faisait 40% ou plus, au deuxième tour des élections 
présidentielles, il est évident qu'au premier tour des élections 
législatives à venir, ses candidats, portés par la vague, se retrouveraient 
en tête dans au moins la moitié des circonscriptions et, via des 
triangulaires, se retrouveraient en position d'arbitrer le résultat final. 
C'en serait alors fini (à moyen terme) de la gauche et de la droite tant il 
est évident qu'une partie de la droite acceptera, à un moment ou à un autre, 
une alliance avec l'extrême-droite et qu'une partie de la gauche refusera de 
se rallier à un front républicain appelant à voter Chirac contre Le Pen. Et 
ce serait le début de l'arrivée de l'extrême-droite au pouvoir. Tels sont 
les tenants et les aboutissants du problème de ce second tour. Oh, bien sûr, 
même si le score de Le Pen s'y trouve ramené à moins de 20%, cela ne suffira 
pas à éradiquer un phénomène dont les racines plongent tout entières dans 
cette pourriture qu'est le système capitaliste et dans sa capacité à générer 
la misère et le désespoir. Oh, bien sûr, voter contre Le Pen (et donc pour 
Chirac), c'est cautionner un système politique (la démocratie bourgeoise) 
qui, en se contentant de gérer la misère et le désespoir, nous a conduits là 
où on en est aujourd'hui. Et, c'est évacuer la responsabilité de la gauche 
plurielle et de la droite dans la montée de cette lepénisation des esprits 
qui fonde la marche en avant actuelle des chemises brunes. Oh, bien sûr, 
seule la révolution sociale est à même de résoudre sur le fond le problème 
du fascisme.

Élire... mais surtout agir !

Alors, voter ou ne pas voter ? Combattre le fascisme par un bulletin de vote 
ou par la révolution sociale ? La jeunesse de ce pays, qui, comme la 
jeunesse de partout, n'a pas, d'ordinaire, la fibre spécialement 
électoraliste, est descendue massivement dans la rue et elle énonce une 
évidence frappée au coin du bon sens : le fascisme doit se combattre par 
TOUS les moyens. La jeunesse de ce pays, qui comme la jeunesse de partout, 
ne cause pas langue de bois, appelle donc clairement à utiliser le bulletin 
de vote Chirac au deuxième tour des élections présidentielles. L'heure n'est 
plus aux atermoiements funestes. En dépit de ses convictions les plus 
profondes, le groupe Michel Bakounine de la Fédération Anarchiste, qui ne 
cause pas davantage langue de bois, fait la même proposition en précisant 
toutefois que :

- Si voter contre le fascisme, c'est bien ;

- Agir contre le fascisme au quotidien, et donc, pour la révolution sociale, 
non seulement c'est mieux, mais c'est indispensable. Le fascisme doit être 
combattu par tous les moyens ! Surtout par ceux qui permettent de s'attaquer 
aux causes de la maladie !

Groupe Michel Bakounine
Fédération Anarchiste
BP 3, 17350 Port d'Envaux
téléphone 05.46.76.73.10
télécopie 05.46.76.82.60


 ****** Agence de Presse A-Infos ******
 Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

 Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
 avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
 Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

 Vous voulez reproduire ce message?
 Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.




A-Infos
News