A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Submerger Echelon

From douillard@calvanet.calvacom.fr
Date Sat, 11 Mar 2000 01:06:54 -0500


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

[ La NSA vous remercie de votre collaboration bénévole
au programme d'écoute Echelon ]
  
Bonjour,
 
je viens juste de recevoir ce soir un message
dénonçant à nouveau l'existence du programme d'écoute
Echelon de la NSA américain. (voir le message "On va
tout faire peter sur A-Infos)
 
Il y est conseillé, dans le but de saboter Echelon,
d'user et d'abuser sur le Net d'une liste de noms de
mots-clefs, donnés comme ceux de la NSA, dont la
fréquence d'utilisation devrait saturer et embourber
les ordinateurs de nos indiscrètes grandes oreilles et
néanmoins alliées US.

Cette opération, à première vue séduisante, provoque
cependant trois réflexions :

1- La liste des mots clefs proposés ici a toute les
chances d'être périmée, sinon fausse. En effet, si
l'on en croit les différents articles de presse
publiés dernièrement sur Echelon, l'annuaire des mots
clefs du NSA est modifié chaque semaine, ceci afin de
coller à l'actualité.

Cela semble effectivement indispensable si l'on veut
vraiment contrôler l'ordre mondial en temps réel et
prévenir toute réaction publique hostile. A cette fin,
les services de la NSA ajouteront ou supprimeront
comme mot-clef, par exemple, selon les circonstances :

- le nom du village italien où un avion militaire
américain aurait justement détruit un téléphérique, ce
qui permet de filtrer toutes les conversations au
monde qui traiteraient de ce sujet précis durant la
semaine qui suit l'accident.

- le mot Seatle, au moment où se déroulerait une
conférence internationale du type de l'OMC, etc.

- le nom de Coluche, au moment où cette personnalité
serait assassiné par les services secrets, etc (vous
voyez le genre, à part ça, je ne suis pas du tout
parano)

- les mots Erika, fioul, composition, cancerogène,
cancerigène, déchets industriels, secret, d'Etat, ...

2- Plusieurs indices font penser que la liste de mots
clefs indiquée ici est fantaisiste. Je ne l'ai lue
qu'en diagonale, mais je relève déjà trois mots qui
font suspecter un canular (''Fukuyama'', ''Soros'',
''Roswell'', et sans parler même de ''Monica'' !) :

- ''Fukuyama'' ? (N'est-ce pas l'auteur-inventeur
inconsistant du thème foireux de la ''fin de
l'histoire'', ça n'excite jamais que Time et le Nouvel
Obs, lequel Fukuyama d'ailleurs vient de sombrer
dernièrement dans le néo-futurisme biologique, ce
n'est pas très sérieux. En quoi ce sous-BHL américain
pourrait préoccuper de vrais services secrets
professionnels ?).

- ''Soros'' ? Un banquier philanthrope, et alors, ça
épate les lecteurs de S.F. ?

- Et justement, ''Roswell'' ? Arrêtons de croire que
les services secrets américains puissent s'occuper
d'un petit homme vert de ce nom, à moins de donner
crédit au mythe du grand complot US à propos des
extra-terrestres...
 
3- En revanche, si cette affaire d'espionnage fin des
conversations privées est véridique, ce que soutient
le Parlement européen, alors attention avant
d'utiliser une telle liste de mots clefs, aussi
détaillée, car elle devrait en toute logique être
repérée facilement par la NSA (et ceci, d'ailleurs,
sans véritablement l'engorger : c'est la conversion
des sons téléphoniques en mots alphabétiques qui est
difficile, aux fins de traitement numérique, mais pas
le triage de mots déjà composés, par nos soins, de
caractères ASCII pour l'internet).
 
Donc, dans ce cas, que nous suivions ou pas l'appel de
ce courrier, tous les expéditeurs et destinataires
involontaires de ce document hostile à la NSA sont
déjà automatiquement répertoriés comme ennemis
particulièrment retors des Etats-Unis d'Amérique, ou
quelque chose de ce genre. Il va de soi que leurs noms
et adresses e-mail seraient indexés sans exception et
que l'ensemble de leur prochains messages et adresses
de destinataires seraient à leur tour scrupuleusement
étudiés en priorité par la NSA, ainsi que le sites
qu'ils consultent (tandis qu'on leur implantera des
supercookies dans leur disque dur) : c'est le principe
de base de toute écoute policière.

La NSA sera d'ailleurs puissamment aidée par le mode
d'expédition de cet e-mail anti-Echelon, "spamming"
(d'ailleurs déconseillé par la Netiquette), qui laisse
apparaître en clair les noms des précédents
re-routeurs, afin que quiconque, ami ou ennemi, puisse
le recopier et éventuellement se constituer des
fichiers (vous avez tous vu ça avec les allers et
retours à répétition de l'appel pour les femmes
afghanes, puis de la fausse conversation  de cadres de
Total à propos de l'Erika, puis la fausse info sur un
site du FPO de Haider en Autriche, etc, etc...)

Je profite donc de ce courrier pour adresser un petit
message du soir au département francophone de la base
NSA la plus proche de mon provider, qui doit se situer
en Angleterre.
 
Salut les gars, vous êtes des centaines à l'écoute.
J'espère qu'au moins vous avez une bonne convention
collective, une cantine sympa et des libertés
syndicales ! Il est probable que les plus gauchistes
d'entre vous ont été mutés à leur demande dans le
service chargé de surveiller le terrorisme néo-nazi,
non ? On s'en serait douté, ça apaise les 
scrupules, n'est-ce pas ?

(Remarques à chaud sans y avoir réfléchi plus.)

L.D.
_____

                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@tao.ca
               REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
               HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@tao.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)


A-Infos
News