A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Dossier "Un Mumia, des Mumia" (3)

From lechatnoir@post.club-internet.fr
Date Wed, 8 Mar 2000 00:53:33 -0500


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Le Black Panthers Party:
"Servir le Peuple"

Fondé en octobre 1966, le BPP est surtout connu pour
ses campagnes visant à faire cesser les exactions des
policiers blancs dans le ghetto noir. L'opposition à
la guerre du Vietnam, les assassinats de Malcom X
(1965) et de Martin Luther King (1968) ont radicalisé
une génération de militant-e-s. Le moyen pris a été
radical: Les Panthers se sont légalement armés et se
sont mis à suivre les policiers pas à pas dans leurs
rondes dans le ghetto. A chaque intervention
policière, les Panthers intervenaient égale-ment,
informant les prévenus, et la population en général,
de leurs droits légaux et leur conseillant de prendre
un avocat.

Ce programme, le plus spectaculaire de tous ne fut pas
le seul mis en place par le BPP. En effet, le parti
s'était doté d'un programme politique en 10 points qui
défendait notamment "l'emploi intégral pour son
peuple, la fin du pillage par les capitalistes de la
communauté noire, un logement convenable, un
enseignement qui dévoile la véritable nature de cette
société américaine, l'exemp-tion du service militaire
pour tous les noirs, l'arrêt immédiat des brutalités
policières et des meurtres contre les noirs", etc.

A plus long terme, le BPP luttait pour la révolution
sociale aux Etats-Unis. Les Panthers préconisaient une
auto-organisation de la com-munauté noire, en dehors
des structures capitalistes et étatiques. Pour ce
faire, ils ont lancé toute une série de programmes
dans les ghettos: Petits déjeuners gratuits pour les
enfants, médecine gratuite, formation politique
gratuite, service de transport gratuit pour les
visites des familles des prisonniers, ... 
Sur cette base, le message du BPP se répand comme une
traînée de poudre. Les antennes du parti poussent
comme des champignons dans toutes les grandes villes
américaines (plus de 40 villes). A la fin des années
soixante le parti atteint le sommet de sa popularité:
dans un sondage, 75% des répondants noirs affirment
croire que le BPP est la formation politique qui a le
plus de chance de faire avancer leurs droits...

_____________
Répression

En 1967, le FBI lance un nouveau programme, le
Cointelpro (COunteur INTELligence PROgram) qui a pour
but: "de démasquer, briser, fourvoyer, neutraliser les
organisations nationalistes noires". Considérant que
beaucoup de gens croient que les Panthers étaient
racistes, alors qu'il s'agit d'un groupe communiste.
Hoover, le chef du FBI, déclare à l'époque que les
Panthers peuvent être considérés comme la menace
numéro 1 à la sécurité  interne des Etats-Unis et il
ajoute: "Il faut  faire com-prendre aux jeunes noirs
modérés que, s'ils succombent à l'enseignement
révolution-naire, ils seront des révolution-naires
morts". Et ce ne sont pas là des paroles en l'air, le
FBI lance une véritable guerre contre le BPP. En moins
de quatre ans, de 67 à 71, le parti est littéralement
détruit. Le bilan de cette répression est
particuliè-rement lourd et sanglant: 38 Panthers ont
été assassinées par les "forces de l'ordre" lors de
raids  contre le parti, plus de 700 militantEs sont
sous les verrous et le parti doit payer au total plus
de 5 millions de dollars en caution. Encore
aujourd'hui, la majorité de la centaine de prisonniers
politiques afro-américains sont, comme Mumia, des
Black Panthers.

--> Tiré de l'agit'prop du groupe Emile Henry de
Québec (pour la totale des textes d'Émile-Henry sur
Mumia, allez faire un tour à
http://www3.sympatico.ca/mumia.htm)

_________________________

Ce texte est tiré d'un dossier, qui passe depuis deux
jours en rafale sur A-Infos. Le dossier lui même est
extrait du Chat Noir n°35, journal communiste
libertaire et d'écologie sociale de Chamagne-Ardenne.
Ces textes s'inscrivaient dans le cadre d'une semaine
d'action "Un Mumia, des Mumia" qui s'est déroulée du
14 au 20 février 2000 dans plusieurs lieux de la ville
(rencontres dans les quartiers, conférences, films,
débats, graphs et musique - chanson française, rock,
hip-hop). En dehors des organisateurs et des musiciens
(100 personnes), plus de 500 personnes ont participé à
au moins une des manifestations.

Le Chat Noir c/o EGREGORE, BP 1213, 51058 REIMS Cedex,
France
Abonnement : 35 FF pour 5 numéros, 70 FF pour 10
numéros.

lechatnoir@post.club-internet.fr
__________________________________

                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@tao.ca
               REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
               HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@tao.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)


A-Infos
News