A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Première rencontre des anarchistes d'Ex-Yougoslavie depuis 1990

From worker-a-infos-fr@lists.tao.ca
Date Thu, 1 Jun 2000 14:00:23 -0400


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Compte-rendu d'une rencontre des anarchistes de
l'Ex-Yougoslave (tenue du vendredi 19 mai 2000 au
lundi 22 mai 2000).

Cette rencontre des anarchistes d'Ex-Yougoslavie fut
la première après celle qui a eu lieu en 1990, avant
que toutes les guerres des Balkans ne débutent...
Cette dernière avait été grandement dominé par le
nationalisme et elle n'avait rien amené de
constructif... Après, là guerre en Slovénie, en
Croatie et en Bosnie a commencé... et la plupart des
liens entre les anarchistes furent rompus. À part deux
rencontres anarcho-punks, il n'y eu pas de rencontre
en chair et en os entre des anarchistes
d'Ex-Yougoslavie depuis. Donc d'une certaine façon, ce
fut une rencontre historique. Nous nous étions
entendus (par courriel) pour que cette première
rencontre soit organisé par nous tous et que les
prochaines rencontres soient organisés par les groupes
locaux. Nous avons choisi le village écologique de
"Zelenkovac" en Bosnie pour une certain nombre de
raisons : premièrement, la Bosnie est à mi-chemin pour
nous tous et deuxièmement aucun citoyens de
l'Ex-Yougoslavie n'a besoin de visa pour la Bosnie et
donc ça éliminait les problèmes de ce côté (et bien
sur, c'est un village écolo et ça cadre avec nos
concepts anarchistes).

Nous avons commencé à arriver à Zelenkovac le vendredi
et en soirée, la plupart d'entre-nous étions arrivés.
Il y a eu à peu près 90 participants à la rencontre et
ils venaient de tous les états qui formaient autrefois
la Yougoslavie. Donc, il y avait des gens de Slovénie,
de Croatie, de Bosnie et d'Herzégovine, de Yougoslavie
(la Serbie et le Monténégro) et de Macédoine. C'était
très bien de rencontrer tous ces gens et pour la
plupart d'entre-nous ce n'était pas seulement un grand
événement politique mais également émotif.
L'organisation des trucs technique (comme les places
où coucher et la bouffe) n'était pas géniale mais
puisque c'était la première rencontre que nous
organisions, tous le monde était d'accord pour dire
que pour cette fois c'était correct. La rencontre a
commencé le samedi par une introduction des groupes
présents... De Ljubljana en Slovénie, il y avait KUD
Anarhiv, de Zagreb en Croatie il y avait ZAP (le
Mouvement Anarchiste de Zagreb) et Anfema (une
organisation anarchaféministe), de Yougoslavie, il y
avait le Groupe libertaire de Belgrade et le GLIB de
présent. De Bosnie-Herzégovine et de Macédoine, seul
des individus actifs mais isolés étaient présents. La
température fut un gros problème parce qu'il n'y avait
pas de grande salle intérieur où nous aurions pu nous
réunir et donc nous avons tenus notre réunion dans les
champs environnant le village mais considérant la
forte pluie qui a commencé après les introductions,
nous avons du nous diviser en plus petit groupes et
nous réunir et discuter dans des cottages... L'opinion
générale est que pas mal plus aurait pu être fait si
la température avait été bonne et comme l'a dit
quelqu'un "Dieu n'est de toute évidence pas de notre
côté, mais de toute façon, nous non plus on est pas du
sien..." Certaines discussions prévus durent être
reportées puis annulées éventuellement mais quand
même, beaucoup de choses furent fait et des
arrengements pris. Beaucoup fut fait au niveau des
contacts individuels. Plusieurs actions conjointes
furent planifiées. Il y a eu des discussion sur des
projets de publication conjoint et l'aide mutuelle fut
discutée et approuvée. Nous étions une certaine
attraction locale pour les gens habitant le secteur et
donc il y eu pas mal de gens venant faire leur tour
pour discuter et prendre contact avec nous. De plus,
la police secrète est venue également et a conduit des
interrogatoires sur la rencontre mais à part ça rien
ne fut fait pour nuire à la rencontre.

À la fin de la rencontre, nous avons décidé que la
prochaine rencontre se tiendrait soit à Zagreb
(Croatie) ou à Belgrade (Yougoslavie) mais nous avons
laissé cela à des discussions futures. Je peux dire
que la rencontre fut un grand succès. Non seulement
cela a prouver que nous, les anarchistes
d'Ex-Yougoslavie pouvons organiser des trucs aussi
gros que ça, mais ça a aussi montré que la plupart
d'entre-nos avons les mêmes idées sur les problèmes,
non seulement dans le monde, mais aussi dans le pays
où nous vivons. La plupart d'entre nous sommes
dégouttés par le nationalisme et le combattons autant
que nous pouvons. Je penses qu'en ces temps difficiles
pour les Balkans, c'est la chose la plus importante à
faire.

 
Salutations anarcho-syndicalistes


Ratibor T. Trivunac

(mal-)traduit par Nicolas Phébus pour A-Infos à partir
d'un article à l'anglais douteux diffusé sur
a-infos-en

                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@tao.ca
               REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
               HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@tao.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)


A-Infos
News