A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Sommet du Québec et de la jeunesse; Contestation, répression et solidarité

from worker-a-infos-fr@lists.tao.ca
Date Thu, 24 Feb 2000 11:26:45 -0500


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Québec, 23-02-00 (A-Infos) -- Faisant suite à la
turbulente manifestation de la veille (qualifiée
abusivement d'émeute par les journaux), une centaine
d'étudiant-e-s ont tenté-e-s de bloquer physiquement
vers 7 h 00 ce matin l'entrée du Sommet du Québec et
de la jeunesse. La réponse des flics fut la brutalité
et 4 arrestations. Vers midi, les participant-e-s au
Contre-Sommet ont organisé-e-s une manifestation de
solidarité qui s'est ébranlé, drapeaux noirs en tête,
aux cris de «libérer nos camarades». Après un siège en
règle du poste de police et ensuite du Palais de
justice par plus de 200 manifestant-e-s, 3 des 4
prisonniers politiques ont été relaché-e-s (la 4ème
étant mineure). Ces derniers devront comparaître sous
peu pour des accusations de «participation à une
émeute» et «voie de fait».

Témoins d'une campagne de désinformation bien
orchestré, les participant-e-s à la manif de la veille
ont eu la surprise d'apprendre ce matin, en lisant les
journaux, qu'ils et elles avaient participé-e-s à une
émeute et que personne ne les avaient averti !! Drôle
d'émeute où les autorités n'ont à déplorer que
quelques vites fracassées et un flic blessé! Alors que
les manifestant-e-s, eux, ont eu à subir une pluie de
gaz lacrymo.

Dans les médias, ce qui sortait c'était que les flics
n'avaient fait que répondre à une provocation en
lançant des lacrymos pour dispersé la foule.
Apparemment qu'ils répondaient à un tir de cocktails
molotovs, de boules de billards et de boulons.
Curieusement, tous les manifestant-e-s interrogé-e-s
ont vu les événements se produire dans l'ordre
inverse... Les deux seuls cocktails molotovs auraient
été lancés, selon plusieurs témoins oculaires, APRÈS
que des gaz lacrymo furent lancés à bout portant dans
la foule. D'ailleurs, des images diffusées par la
chaîne de télévision TVA prouvent que c'est bel et
bien ça qui est arrivé. De plus, au moins deux
quotidiens, le Devoir et le Journal de Québec, ont
choisi de ne pas retransmettre la version des flics
(une fois n'est pas coutume) et de s'en tenir à ce que
leur journalistes avaient vu, soit des jeunes
manifestant-e-s se faire attaquer par la police et
répliquer avec des projectiles divers (dont une
majorité de... balles de neiges!). Par contre, tous
les autres médias diffusent les mensonges des flics.

Cette désinformation n'a pourtant pas abusé le «grand
public». Ainsi dans les «sondages» téléphoniques
réalisés par les télévisions, la majorité des
personnes se situaient du bord des manifestant-e-s.
Par exemple, à RDI, 75% des gens étaient pour l'émeute
et considéraient que les jeunes avaient raison de
manifester. À TVA, le oui l'a emporter largement à la
question de savoir si les policiers avaient usés d'une
force excessive contre les jeunes !!

__________________________________
Réactions du mouvement étudiant

En ce moment, au moins une université et quatre
collèges de la région de Montréal sont en grève contre
le Sommet. Tous devrait avoir de nouveaux votes de
grève la semaine prochaine. Parallèlement, la
réactions des flics hier soir en a fait rager plus
d'un à Québec et déjà les associations étudiantes des
cégeps de Limoillou, de Ste-Foy et des Sciences
Sociales de l'Université Laval ont annoncées qu'elles
tiendraient des assemblées générales de grèves au
début de la semaine prochaine. Il n'est pas exclus que
d'autres associations étudiantes se joignent au
mouvement.

En attendant, cet après-midi, lors d'une assemblée
spéciale d'information au cégep de Limoillou, les
étudiant-e-s ont voté-e-s de répéter l'expérience du
matin. Déjà, selon les organisateurs, quelques 200
étudiant-e-s se seraient engagés à bloquer les portes
du Sommet demain matin. De nombreux participant-e-s au
Contre-Sommet, qui, avec plus de 500 participant-e-s
(contre 70 à l'officiel), est un succès, comptent
faire de même. Finalement, un bed-in à l'Université
Laval est annoncé pour jeudi soir.

___________________________________
Présence massive des anarchistes

Il est difficile, surtout sur A-Infos, de ne pas noter
la présence massive d'anarchistes aux manifestations
des derniers jours. En gardant des estimations
conservatrices, ont peu dire que le 1/6 des
manifestant-e-s étaient anars (soit un peu plus de
200). Cela ce voyait entre autre par les très nombreux
drapeaux noirs et rouges et noirs ainsi que par les
bannières déployées (telle celle de Montréal où l'on
pouvait lire sur un fond rouge et noir «Insoumission
généralisée» ou celle de Québec «Pour une alternative
libertaire»). Sans parler des murs de Québec qui en
deux jours se sont enrichis de plusieurs dizaines de
nouveaux graffiti anarchistes !

Cette présence anarchistes traduit des changements
perceptibles depuis un peu plus d'un an au Québec. En
bref, le mouvement anarchiste organisé est en train
d'effectuer une percée tant quantitative que
qualitative. Ainsi on a vu apparaître de très nombreux
nouveaux groupes tel Émile-Henry à Québec (qui
diffusait un tract durant la manif d'hier, voir
A-Infos) et Main Noire, le Chat Noir et Fray Hayt à
Montréal. Et en plus des nouvelles publications
anarchistes, comme le Chat Noir et le Mortier, on peut
déceler aussi une nette influence anarchiste dans
certains groupes sociaux tel les collectifs étudiants
des collèges du Vieux-Montréal (au travers l'ASI et le
journal Poing d'exclamation) et au collège de
l'Outaouai (dans le CRAP-O, le Comité régional
d'action politique de l'Outaouai) sans parler de
l'influence qui ne dément pas dans certains groupes
populaires de Québec et Montréal. Finalement, de
nouveaux groupes libertaires seraient en formation à
Montréal et à Québec. De tout cela, nous ne pouvons
que nous réjouir... Après, il ne restera pas plus qu'à
nous organiser !

Contre le Cheap Labor,
Contre le Travail forcé, 
Attaquons le Sommet!

Pour ne plus perdre sa vie à la gagner,
Pour une alternative libertaire,
Nous voulons tout et nous prendrons le reste!

Nicolas Phébus pour A-Infos
Québec, le 23 février 2000.

Erratum: Hier, j'ai fait une erreur, il n'y a
finalement pas eu d'arrestations à la manif... Sorry.


=====
Groupe Anarchiste Émile-Henry:
http://www3.sympatico.ca/emile.henry/

Les conférences de l'Université populaire:
http://www3.sympatico.ca/emile.henry/upop.htm
_________________________________________________



                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@tao.ca
               REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
               HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@tao.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)


A-Infos
News