A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trke_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) France: 35 heures : c'est Noel pour les patrons !

from "cnt.ait" <cnt.ait@wanadoo.fr>
Date Fri, 18 Feb 2000 02:31:23 -0500


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Tract que la CNT-AIT de Besanon diffuse vers divers
secteurs d'activites (industrie, batiment, Poste...) 
propos de la deuxieme loi sur les 35 heures.

----------------------------------------------------
Deuxieme loi sur les 35 heures,
C'est Nol pour les patrons!
 
La deuxieme loi sur les 35 heures appliquee debut
2000, est une veritable agression.  Presentee comme
une loi "sociale", "creatrice d'emploi", elle n'est en
fait qu'une avancee patronale pour nous imposer
flexibilite, baisse deguisee des salaires et
intensification du travail.

En effet, cette deuxieme loi, c'est

- L'annualisation : En nous faisant bosser jusqu' 48
heures hebdomadaire lorsque c'est "necessaire  la
production", compensees lorsque les besoins baissent,
par des semaines de 10 ou 20 heures.  Ce qui meme avec
un delais de prevenance de 7 jours (et des derogations
sont d'ores et dej prevues pour le reduire), nous
interdit de prevoir notre emploi du temps d'une
semaine sur l'autre.
 
- La flexibilite : Imposee par la modulation des
horaires, par exemple le developpement des VSD
(Vendredi-Samedi-Dimanche), la semaine de 6 jours...

- Une fausse reduction du temps de travail : Par la
definition du temps de travail effectif, les temps de
pause et de repas peuvent etre decomptes du temps de
travail. 35 heures de travail effectif cela peut etre
36, 37 ou 38 heures de presence dans l'entreprise.  De
plus, la loi permet qu'une partie du temps de
formation puisse etre exclue du temps de travail.  A
Peugeot-Citron, les ouvriers travaillant en journee
ont ainsi trois de leurs jours de conges qui doivent
etre utilisee pour la formation professionnelle.

- Une baisse deguisee des salaires : Tout d'abord par
le gel des salaires pour ceux qui passent de 39  35
heures.  Moins brutal qu'une baisse, cela revient au
meme: une baisse du pouvoir d'achat. Pour les salaries
 temps partiel et les nouveaux embauches la loi
n'impose pas 35 heures payes 39.  On peut donc
travailler  temps plein pour un salaire de temps
partiel.
 
- L'intensification du travail : Pour obtenir des
aides de l'Etats les patrons ne sont pas tenu
d'embaucher mais simplement de "preserver des emplois"
(par exemple, licencier moins que prevu). Maintenir la
production c'est donc augmenter la charge de travail
des salaries qui restent.

- Une nouvelle procedure de licenciement : Imposer les
pires accords (flexibilite, baisse des salaires,
augmentation des cadences ... ) devient de plus en
plus facile : lorsqu'un salarie refuse une
modification de son contrat de travail suite  un
accord sur les 35 heures, son licenciement est repute
reposer sur une cause reelle et serieuse.  Il est donc
condamne  accepter les conditions de travail les plus
defavorables sous peine de licenciement sans
indemnite.  Meme la contribution speciale due en cas
de licenciement d'un salarie de plus de 50 ans, n'est
plus applicable  cette occasion.

Ce qu'Aubry et Jospin appellent une loi creatrice
d'emploi (1 embauche pour 3 departs en retraite 
Peugeot-Citron, augmentation du travail precaire... )
se revele etre la plus formidable regression sociale
de cette fin de siecle.

Pour imposer une veritable reduction du temps de
travail, sans baisse de salaire, sans flexibilite et
sans remise en cause de nos conquetes sociales,

********************************************
Pour une information plus complete sur la deuxieme loi
sur les 35 heures, demandez notre brochure disponible
gratuitement "Les 35 heures, une loi contre les
travailleurs" en ecrivant  :
 
CNT - AIT c/o CESL BP 121, 25014 BESANCON Cedex
 
*********************************************
--> http://www.cnt-ait.org 
_________________________________________________

                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@tao.ca
               REPLIES: a-infos-d@lists.tao.ca
               HELP: a-infos-org@lists.tao.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@tao.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)


A-Infos
News