A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) maudite:autriche 1200

From "Rosa Antifa Wien" <raw@raw.at>
Date Fri, 22 Dec 2000 03:42:12 -0500 (EST)


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Bienvenue dans le nouveau numéro de maudite:autriche !

Cette fois encore, une grande partie de ce numéro est
consacrée au  "scandale des informateurs". De nombreux
événements ont lieu en Autriche, mais peu d'entre eux
sont à proprement parler positifs :-(

Si vous désirez en savoir plus sur Rosa Antifa Wien,
le groupe à l'origine de maudite:autriche, veuillez
visiter notre site web à l'adresse http://www.raw.at.
Vous y trouverez nos principes ("Who we are") et les
textes à la rubrique "other languages", en plusieurs
langues....

Si vous souhaitez recevoir ce bulletin de manière
régulière, voir ci-dessous à "Épilogue".

Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, voici un
mot d'explication sur nos motivations
:maudite:autriche est notre bulletin mensuel
d'information sur la situation en Autriche et les
conséquences du gouvernement de coalition FPOe/OeVP.
Nous avons décidé de lancer ce bulletin après avoir
remarqué que peu de gens savent ce qu'il se passe
actuellement en Autriche, surtout depuis l'étranger.
Le gouvernement a atteint son objectif : après le
rejet des discussions sur les "sanctions" de l'Union
européenne, la folie quotidienne qui règne dans le
pays a disparu de l'ordre du jour, pour le public
international. Les "sanctions" ont été levées,
événement célébré comme une victoire par presque toute
la classe politique, et "l'intérêt" que suscitaient
les développements en Autriche a encore diminué. La
"normalisation" du gouvernement de droite et
d'extrême-droite se poursuit, ce qui rend plus que
jamais nécessaire l'information sur l'aggravation de
la situation en Autriche. Il est donc essentiel que
vous diffusiez ce bulletin autour de vous autant que
possible, de manière à faire connaître aux plus de
personnes possible la situation autrichienne.

Diffusez, diffusez, diffusez ! Bien entendu, vous
pouvez utiliser ce matériel, entièrement ou
partiellement, pour des magazines et des journaux,
auquel cas nous vous remercions de nous en avertir par
e-mail.

Vos critiques et vos remarques sont les bienvenues, de
préférence en allemand ou en anglais, à l'adresse :

raw@raw.at

Bonne lecture !

<<<<<<<<<<<<<<<< ;begin contenu >>>>>>>>>>>>>>>>

****************************************************************
[1] Une certaine idée (autrichienne) de l'Histoire...
****************************************************************
[2] OeVP/FPOe contre les femmes
****************************************************************
[3] Vacances en Autriche ?
****************************************************************
[4] Un artiste poursuivi
****************************************************************
[5] De nouvelles activités nazis dénoncées à la police
****************************************************************
[6] L'ORF sous contrôle ?!
****************************************************************
[7] Dommage....
****************************************************************
[8] Censure ?
****************************************************************
[9] Joyeux Noël avec Joerg
****************************************************************
[10] "Check Point Austria"
****************************************************************
[11] Grève des enseignants
****************************************************************
[12] Ami de Haider
****************************************************************
[13] Insultes anciennes
****************************************************************
****************************************************************
[14] Le scandale des informateurs - Avant-propos
****************************************************************
[15] Levée de suspension (1)
****************************************************************
[16] Levée de suspension (2)
****************************************************************
[17] FPOe de Vienne
****************************************************************
[18] Recyclage modèle
****************************************************************
[19] "Attaques des bleus"
****************************************************************
[20] Abus d'informations, la facilité
****************************************************************
[21] Ministère public contre Ministre de la Justice ?
****************************************************************
[22] Aucune importance...
****************************************************************
[23] Les manoeuvres de délivrance du FPOe
****************************************************************
[24] Une nouvelle "ultime contre-attaque"
****************************************************************

<<<<<<<<<<<<<<<<< ;end contentu>>>>>>>>>>>>>>>>>

****************************************************************
[1] Une certaine idée (autrichienne) de l'Histoire...
****************************************************************

En 1993 Franz Vranitzky, alors chancelier, a reconnu
la complicité autrichienne dans les crimes nazis.
Mieux vaut tard que jamais. Le 9 novembre 2000, jour
anniversaire du Pogrom de Novembre, le chancelier
Schuessel a déclaré lors d'une interview au Jerusalem
Post, que "L'État souverain autrichien a été la
première victime du régime nazi." Ceux qui pensaient
qu'une déclaration de ce genre ne pouvait sortir que
de la bouche de Joerg Haider se sont trompés : cette
déclaration de Wolfgang Schuessel reflète l'opinion
d'une grande majorité d'Autrichiens! Les Alliés
n'étaient et ne sont pas considérés comme des
libérateurs, mais comme une force d'occupation. Les
slogans nazis résonnent encore aujourd'hui (voir
Maudite:Autriche 0600). Les vétérans SS sont vénérés,
les familles de leurs victimes se voient interdire la
commémoration des leurs (voir Maudite:Autriche
1100)... Schuessel a répondu en ces termes aux
critiques soulevées par sa déclaration : "Nier que
l'Autriche a été victime!  de l'Allemagne nazie est
une trahison intellectuelle des sacrifices que
l'Autriche a dû faire." - et on ne peut réécrire
l'Histoire - "du moins tant que je peux en décider."
Il y a un an, un haut responsable du FPOe avait
expliqué que le terme "nazi" signifiait à ses yeux :
"Nouveau, attrayant, déterminé et plein d'idées". Il
n'a été aucunement inquiété ni condamné... C'est la
mentalité autrichienne !

****************************************************************
[2] OeVP/FPOe contre les femmes
****************************************************************

Il n'a pas fallu longtemps à M. Haupt, le nouveau
ministre FPOe des Affaires sociales, et donc Monsieur
le ministre de la Femme, pour donner libre cours à ses
idées extrêmes sur la supériorité masculine dans son
ministère : à l'occasion d'une interview, il a évoqué
la possibilité d'une limitation de la période dite
"d'interruption" (c'est-à-dire les trois premiers mois
de la grossesse durant lesquels l'avortement est
autorisé par la législation autrichienne). Si les
choses dépendaient de lui : "La femme ne serait plus
seule à décider de l'avortement" ! Ce n'est pas le
premier empiétement du gouvernement sur le droit de
décision de la femme : en mai cette année, le
chancelier Schuessel (OeVP) a rédigé un courrier
disant que l'OeVP rejetait l'interruption de grossesse
en principe, et que "l'OeVP s'efforcera de modifier la
législation en ce sens"....

****************************************************************
[3] Vacances en Autriche ?
****************************************************************

La participation du FPOe au gouvernement actuel a
également un impact sur le tourisme autrichien. Les
sites web d'extrémistes de droite allemands vantent
les vacances en Autriche d'une manière particulière :
"À présent, c'est le moment de passer vos vacances en
Autriche. Vous pourrez vous y remettre de l'hystérie
de l'Union européenne."

****************************************************************
[4] Un artiste poursuivi
****************************************************************

En Autriche, les antifascistes sont probablement
davantage poursuivis pour infraction à la législation
"Abzeichengesetz" (interdisant le port d'emblèmes et
d'insignes nazis) que les nazis et néo-nazis
eux-mêmes. Le port des symboles bien connus de
l'antifascisme (par exemple la croix gammée barrée) a
toujours fait l'objet de plaintes auxquelles la police
donne suite avec davantage de sévérité. Ces plaintes
et poursuites ne sont néanmoins pas le fait de
vétérans SS... La police a agi contre une
interprétation artistique en commémoration du pogrom
de Novembre 1938. L'un des artistes, l'acteur Hubsi
Kramar, activement engagé dans les vagues de
protestations contre le gouvernement, a fait l'objet
d'une plainte officielle pour infraction à
l'"Abzeichengesetz" ; il s'était en effet déguisé en
Adolf Hitler. Après la confiscation de son uniforme,
l'interprétation - à laquelle participait également la
fille de Bert Becht, Hanna Hiob - a dû cesser.

 
****************************************************************
[5] De nouvelles activités nazis dénoncées à la police
****************************************************************

Les IG Authors (une importante organisation
d'écrivains) entendent poursuivre Joerg Haider, le
ministre de la Justice Boehmdorfer, le ministre de la
Défense Scheibner, et le responsable du FPOe de
Vienne, Kabas. Ces responsables politiques du FPOe
sont en effet suspectés d'avoir pris des mesures de
caractère fasciste, ce qui constitue un délit selon la
législation autrichienne. Ainsi, lorsque Boehmdorfer
était encore avocat et agissait au nom de Joerg
Haider, il a écrit un article minimisant la portée des
crimes des SS et décrivant le génocide perpétré par
les nazis comme une "guerre honorable ". Le résultat
de ces poursuites reste bien incertain, puisque
Boehmdorfer lui-même a le pouvoir d'ordonner au
ministère public d'abandonner les charges retenues
contre lui....

****************************************************************
[6] L'ORF sous contrôle ?!
****************************************************************

L'ORF (chaîne de radio et de télévision de l'État)
subit d'importantes pressions de la part du
gouvernement : les durées et de nouveau les
participations font l'objet de réclamations, ou des
modifications des participations sont "demandées",
notamment par Peter - Hojac- Westenthaler
(parlementaire FPOe) et Andreas Khol (parlementaire
OeVP). Il ne passe pas un jour sans que Westenthaler
ne téléphone, dit-on ... Les termes "corrects" sont
indiqués aux rédacteurs en chef, pour modifier la
teneur des comptes rendus et des bulletins.

Par exemple, la formulation "sanction de l'Union
européenne contre le gouvernement" a été transformée
en "sanction de l'Union européenne contre l'Autriche",
afin de mieux refléter les idées du gouvernement. Le
scandale des informateurs s'appelle désormais l'"abus
d'informations". Le contrôle de l'ORF permet une
manipulation de la population. Une manipulation qui
fonctionne bien.

****************************************************************
[7] Dommage....
****************************************************************

..le gouvernement n'a pas obtenu le contrôle intégral
de l'ORF. Dans le (petit) État fédéral autrichien de
Burgenland, une élection régionale a eu lieu suite à
un scandale concernant le fonctionnement de la banque,
et impliquant des sociaux-démocrates qui dirigeaient
jusque là le Burgenland. Ceci devait garantir la
victoire OeVP et FPOe. Étant donné que les fonctions
au sein des structures décisionnelles de la chaîne de
radiotélévision d'État (ORF) sont attribuées selon les
participations aux partis politiques (au pouvoir), une
coalition FPOe/OeVP dans cet État fédéral devait
signifier une majorité aux deux tiers pour le
gouvernement dans l'ORF. Une majorité qui permettrait
d'effectuer des changements favorables au gouvernement
au sein de la chaîne. Mais parfois les choses ne se
déroulent pas comme prévu, et c'est ainsi que le FPOe
et l'OeVP ont perdu cette élection. Le gouvernement
doit donc se résoudre à poursuivre son harcèlement
téléphonique de l'ORF. 

****************************************************************
[8] Censure ?
****************************************************************

La chaîne de télévision britannique BBC2 a commandé à
l'ORF du matériel sur le FPOe. Un travail de routine ?
Pas avec l'ORF. Le matériel vidéo montrant Haider est
"très délicat", a répondu l'ORF, c'est pourquoi la
direction a décidé que son "service politique
examinera le matériel demandé, afin de déterminer s'il
y a lieu d'appliquer des restrictions éditoriales".
Après deux mois d'examen, l'ORF a décidé que des
scènes telles que le discours "Aschermittwochrede" (du
mercredi des Cendres) - au cours duquel Haider, entre
autres, a nommé Jacques Chirac un
"Westentaschennapoleon" (Napoléon de poche) devant une
foule enthousiaste - ne devaient pas être mises à la
disposition de la BBC. De toute façon, après le début
du scandale des informateurs, l'ORF a décidé que la
BBC ne recevrait aucun matériel et ce n'est qu'après
des plaintes émanant de Londres que la BBC a pu
obtenir une partie du matériel demandé.

****************************************************************
[9] Joyeux Noël avec Joerg
****************************************************************

Le sapin de Noël installé au centre de la place
Saint-Pierre de Rome viendra de Carinthie, cette
année. Le Vatican a accepté la proposition du
gouverneur de Carinthie, et Joerg Haider livrera
lui-même le sapin massif le 16 décembre. Nous
demandons des informations sur toute protestation.

****************************************************************
[10] "Check Point Austria"
****************************************************************

Le 5 décembre, des barrages routiers de protestation
contre le gouvernement ont été installés à travers
toute l'Autriche... ou du moins : ils auraient dû être
installés, car la plupart des actions ont été
interdites, sous le prétexte que tous doivent pouvoir
profiter de la liberté de réunion et du droit
individuel d'emprunter les routes. Le problème est
que, quelques semaines seulement auparavant, en
protestation contre la centrale nucléaire de Temelin,
la frontière tchèque avait été bloquée durant
plusieurs jours. Ces actions avaient bénéficié du
soutien sans réserve du gouvernement (incluant Haider
et Co.). Mais la lutte nationale contre la République
tchèque (à l'occasion de laquelle des classes ont été
exemptées de leçons) appelle semble-t-il une
conception différente du droit de manifestation.... Le
droit de conduire sa voiture l'a emporté, ce que la
police a expliqué avec brutalité. Les opposants au
gouvernement n'ont pas été les seuls a souffrir des
violences policières : plusieurs journalistes ont été
empêchés par la force de faire leur travail, des
policiers en civil ont brisé leurs caméras et ont jeté
au sol certains d'entre eux.

****************************************************************
[11] Grève des enseignants
****************************************************************

Pour la première fois depuis neuf ans, les enseignants
sont en grève ; ils protestent contre les réductions
du budget de l'éducation nationale. Devant la
perpective de nombreux élèves sans encadrement dans
les écoles, le Président du comité des écoles de
Vienne a suggéré d'envoyer les "officiers
d'information les mieux préparés à l'éducation" de
l'armée  ! Pour des questions d'organisation, l'armée
a décliné cette offre.

****************************************************************
[12] Ami de Haider
****************************************************************

Le nouveau ministre des Transports, succédant à
Schmidt (actuellement très occupé à expliquer pourquoi
il a besoin d'une retraite de ministre de quelque 10
000 euros par mois), est Monika Forstinger,
personnalité politique autrichienne relativement peu
connue jusqu'ici. Mais elle satisfait à deux critères
essentiels : elle connaît Haider depuis l'enfance et
elle vient d'une famille nationaliste pur jus. Dans
son premier discours, elle a déclaré que dans les
moments difficiles, chacun se doit de "soutenir à 100
% la "Gesinnungsgemeinschaft" [que l'on pourrait
traduire par la "communauté idéologique", paraphrase
d'un concept nazi]".

****************************************************************
[13] Insultes anciennes
****************************************************************

Karl Schnell, président du FPOe de Salzbourg, aurait
au moins pu imaginer quelque chose de nouveau, mais à
l'évidence son imagination n'a pas cette envergure.
Dans une allusion à l'affaire "Hump-Dump-Lump" (voir
Maudite:Autriche 0600 - Kabas avait décrit le
Président autrichien Thomas Klestil comme un "Lump",
c'est-à-dire une personne indigne), il a déclaré que
"Lump est une expression sans conséquence... Là d'où
je viens, "Lumpi" est un surnom de chien."

****************************************************************
[14] Le scandale des informateurs - Avant-propos
****************************************************************

Les seuls à voir un aspect positif à l'accident de
câble de Kaprun, qui a coûté la vie à 15 personnes,
sont du Parti de la Liberté : la question du "scandale
des informateurs" a été ignorée par la plupart des
médias trop occupés par la couverture de l'accident.
Parallèlement, le FPOe est parvenu à se placer comme
victime d'une "conspiration socialiste". Il est à
craindre que le FPOe n'aura que peu à souffrir de ce
scandale - tout comme dans le cas des précédents
scandales... En outre, l'Autriche fait preuve de
lacunes en matière de compréhension des droits
démocratiques élémentaires : la majorité de la
population considère la protection des informations
comme une question sans importance, et estime que ceux
qui s'indignent doivent avoir quelque chose à cacher.
Le sondage d'opinion du FPOe, en tout cas, n'a pas été
très révélateur.

****************************************************************
[15] Levée de suspension (1)
****************************************************************

Herr Binder (membre de l'AUF, syndicat de police
FPOe), officier de police et garde du corps de Haider,
avait été suspendu suite au scandale des informateurs.
La suspension a été levée, ce que le FPOe a aussitôt
considéré comme une preuve de son innocence. Il est
pourtant plus intéressant de rechercher *qui* est à
l'origine de cette levée de suspension : un juriste de
la police qui brigue la responsabilité de directeur de
la sécurité dans l'État fédéral de Carinthie. Et pour
accéder à ce poste, il aura besoin de l'accord du
premier ministre de ce même État fédéral, premier
ministre qui n'est autre que... Joerg Haider!

Ce juriste de la police, la veille de la levée de la
suspension, a assisté à une convention du FPOe et
applaudi Haider. Il a aussi organisé un service de
sécurité - privé - pour cet événement, possédant en
effet sa propre société de sécurité privée  bien que
ceci soit contraire à sa fonction de juriste de la
police. Il n'a pas rendu compte de cette activité à
ses responsables officiels, et le ministre de
l'Intérieur lui avait indiqué qu'il était délicat
d'agir ainsi - il dirigeait déjà une société de
sécurité qui, entre autres activités, assurait la
protection d'un bordel... Et c'est ce même juriste qui
déclare aujourd'hui : "J'ai pris cette décision dans
le strict respect des lois applicables." Oh,
certainement...

****************************************************************
[16] Levée de suspension (2)
****************************************************************

Une autre suspension a été levée : celle de Helmut
Naderer, parlementaire FPOe de Salzbourg et officier
de police. Naderer n'a pas été interrogé jusqu'ici car
son immunité parlementaire n'était pas encore levée.
Ici encore, le FPOe considère la levée de la
suspension comme une preuve de l'innocence de ses
membres...

****************************************************************
[17] FPOe de Vienne
****************************************************************

L'immunité du président du FPOe de Vienne, Hilmar
Kabas, et celle du secrétaire général du FPOe de
Vienne Michael Kreissl (officier de police membre de
l'AUF) ont été levées et leurs domiciles ont été
perquisitionnés. Si des charges sont retenues contre
Kabas, qui sera le candidat tête de liste du FPOe pour
les élections locales à Vienne ? En tout état de
cause, la campagne électorale ne manquera pas de
slogans xénophobes.

****************************************************************
[18] Recyclage modèle
****************************************************************

Si l'on en croit les comptes rendus du quotidien
"Salzburger Nachrichten", le FPOe de Vienne s'est
débarrassé de 14 gros sacs de déchets de papiers de 30
kg chacun, trois jours seulement avant la perquisition
de ses bureaux par la police. En temps normal, le FPOe
de Vienne produit un sac de déchets de papiers par
semaine.

****************************************************************
[19] "Attaques des bleus"
****************************************************************

Le FPOe mène d'importantes offensives contre les
officiels impliqués dans l'enquête sur le scandale des
informateurs, s'en prenant verbalement à des
représentants du ministère public et à des officiers
de police, ainsi qu'au ministre de l'Intérieur
Strasser (OeVP). Un officiel du FPOe, Peter
Westenthaler, a même dénoncé à la police le directeur
général de la sécurité publique, Erik Buxbaum, pour sa
mauvaise conduite : la suspension d'officiers de
police.

****************************************************************
[20] Abus d'informations, la facilité
****************************************************************

Aucun membre du gouvernement FPOe/OeVP ne s'est retiré
à la suite du scandale des informateurs, pas même les
personnalités apparemment impliquées, et aucun membre
du gouvernement n'a estimé nécessaire de se prononcer
en faveur du droit élémentaire à la protection des
informations. Au contraire, tous les Autrichiens
recevront désormais une "carte de citoyen" ! Cette
carte sera liée à la carte de sécurité sociale qui
sera émise à compter de l'année prochaine. Elle
remplacera la carte d'identité et aura une fonction
universelle auprès de tous les pouvoirs publics. De
toute évidence, la coalition FPOe/OeVP a vu dans cette
carte la réponse appropriée au scandale des
informateurs.

****************************************************************
[21] Ministère public contre Ministre de la Justice ?
****************************************************************

Suite à un rapport à la police, les représentants du
ministère public devraient pouvoir ouvrir une enquête
contre l'ancien avocat de Haider et désormais ministre
"indépendant" de la Justice, Herr Boehmdorfer. Alors
qu'il était avocat, Boehmdorfer a en effet utilisé des
informations des services de police dans une affaire
en justice, informations qu'il prétend avoir obtenues
d'Ewald Stadler (FPOe de Basse-Autriche), Stadler
prétendant les avoir obtenues d'une personne anonyme.
Pourtant, dans une affaire judiciaire, Stadler a
fourni la preuve sous serment qu'il avait obtenu ces
fichiers, "comme de nombreux documents", du bureau de
Haider.... Quant à savoir si une enquête sera
véritablement ouverte contre Boehmdorfer, c'est à
Boehmdorfer lui-même d'en décider. Tous les
représentants de partie civile doivent lui rendre
compte....

****************************************************************
[22] Aucune importance...
****************************************************************

Le chancelier Wolfgang Schuessel semble estimer que
l'obtention illégale d'informations, leur transfert et
l'utilisation de données émanant des réseaux
informatiques des services de police, ne sont que des
peccadilles. Selon Schuessel, l'abus d'informations
"ne peut être assimilé à un délit qui pourrait par
exemple mettre des existences en péril". Il n'estime
pas davantage que des poursuites judiciaires
constituent un motif suffisant pour inciter un
responsable politique à se retirer.

****************************************************************
[23] Les manoeuvres de délivrance du FPOe
****************************************************************

Le FPOe déploie tous ses efforts pour se dépêtrer du
scandale des informateurs, bien que cela ne soit pas
encore un franc succès. En dernier ressort Ms
Riess-Passer (FPOe), vice-chancelier, est intervenue
en personne, exigeant le retrait de l'enquête contre
Joerg Haider (FPOe) ! À l'origine de ce geste
dictatorial, une lettre accusatrice découverte lors
d'une fouille au domicile du garde du corps de Haider,
Binder, (voir ci-dessus), et qui s'est révélée un
faux. Riess-Passer prétend qu'il s'agissait là de
l'unique preuve contre Haider. Les représentants du
ministère public ont un point de vue très différent.
Reste à savoir qui a écrit cette lettre et qui peut en
tirer parti. Il est clair que le FPOe tirera profit de
ce faux, comme il est clair qu'il aimerait beaucoup
prendre le rôle de victime, et qu'il est disposé à
procéder à des manipulations pour parvenir à ses fins
: en 1998, par exemple, Peter Rosenstingl (alors
membre du FPOe) a fait la une des journaux pour
détournement de fonds ; le FPOe s'est déclaré outragé,
prétendant que ses bureaux au parlement étaient sous
écoute. Ainsi, le FPOe a pu se présenter juste à temps
comme une victime de sombres machinations. Il n'en
reste pas moins qu'une enquête a permis de déterminer
que les bureaux avaient été mis sous écoute par le
chef de la sécurité de Haider afin de prouver les
accusations lancées par le FPOe.

****************************************************************
[24] Une nouvelle "ultime contre-attaque"
****************************************************************

Le FPOe a annoncé des "ultimes contre-attaques" dans
le scandale des informateurs (voir Maudite:Autriche
1100), et Schweitzer (parlementaire FPOe) en a fourni
un exemple dans un communiqué de presse : il a déclaré
avoir découvert plusieurs rapports de police relatifs
à des manifestations (contre le gouvernement) lors
d'enquêtes sur Internet. Il a supposé qu'il y avait
des "agents de gauche" dans la police. Le fait est
qu'une personne a reçu ces rapports, ce qui relève de
la loi relative à la liberté de l'information (elle a
été poursuivie depuis lors) et qu'elle les a
publiés... Nous supposons qu'il est désormais démontré
que l'"impérieuse nécessité d'une enquête", selon
Schweitzer, n'est pas si nécessaire.

****************************************************************
ÉPILOGUE
****************************************************************

Si vous ne souhaitez plus recevoir ce bulletin
d'information, indiquez-le nous. Mais vérifiez d'abord
si vous avez reçu cet e-mail directement de notre part
; dans le cas contraire, contactez la personne qui
vous a remis ce bulletin ;-)))))

Si vous désirez le recevoir directement de notre part,
et vous assurer ainsi de ne jamais manquer un numéro,
demandez votre inscription sur notre liste de mailing.
Veuillez nous adresser votre courrier en allemand ou
en anglais!!

Vous pouvez aussi tout simplement vous inscrire sur
notre site Web, à la rubrique "Kontakt". Il vous
suffit d'y entrer votre adresse e-mail et de choisir
la ou les langues de votre choix !

À la prochaine fois.

PAS DE PAIX AVEC L'AUTRICHE !!!

Rosa Antifa Wien (RAW)

Traduction: Urban Blight
blight@streetpunks.com
http://move.to/urban.blight

--

#############RAW#############
#  Rosa Antifa Wien         #
#  c/o Rosa Lila Tip        #
#  Linke Wienzeile 102      #
#  A-1060 Wien              #
#  AUSTRIA                  #
# ------------------------- #
#  Tel.: +43 (1) 64 15 999  #
#  E-Mail: raw@raw.at       #
#  Web: http://www.raw.at   #
#############RAW#############


                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@ainfos.ca
               REPLIES: a-infos-d@ainfos.ca
               HELP: a-infos-org@ainfos.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@ainfos.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)



A-Infos
News