A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ All_other_languages
{Info on A-Infos}

(fr) Nice: Violences policières

From <roger.noel@skynet.be>
Date Sat, 9 Dec 2000 15:01:12 -0500 (EST)


 ________________________________________________
      A - I N F O S  N E W S  S E R V I C E
            http://www.ainfos.ca/
 ________________________________________________

Nice : Jospin et le Préfet expliquent les raisons de
la violence policère

Il était enseignant d'écouter les déclarations du
Préfet des Alpes Maritimes et du Premier Ministre
Jospin à propos des incidents ayant émaillé la journée
du jeudi 7 décembre à Nice. A les entendre, ils
n'étaient pas question en effet de laisser s'exprimer
une résistance active de désobéissance civile pendant
plusieurs jours à l'occasion du Sommet européen. Déjà
le mardi 5 décembre, l'initiative des Trains Gratuits
a subi une répression extrême (Paris, Nantes, Dijon,
Valence...). Il n'était pas question de permettre aux
chômeurs et précaires, aux jeunes et moins jeunes
d'aller exercer leur «citoyenneté» à Nice, s'ils n'en
avaient pas les moyens. «Démocatie» pour les riches,
matraques pour les pauvres ! Le jeudi 7 décembre, les
quelques échauffourées venant à point nommée pour
permettre une répression sans commune mesure avec les
événements comme l'ont souligné plusieurs médias moins
aux ordres du duo Chirac-Jospin que France Info. Cette
dernière parlaient de 4000 manifestants armés de Bate
base ball. Si cela avait été le cas, ce n'est sûrement
pas une pauvre succursale de la BNP qui aurait brûlé,
quelques vitrines et quelques voitures qui auraient
subi des dommages. Les matraquages tout azimuts,
gazages, bastonnades, emplois de balles en catouchouc,
etc. avaient pour objectif de faire peur et de créer
un climat de psychose chez tous ceux et toutes celles
qui s'étaient fixés comme objectif d'investir la ville
par des actions démonstratives, festives, symboliques
et dynamiques. Le résultat est à la hauteur des moyens
mis en oeuvre. Le jeudi soir, les gens sont rentrés et
les chefs d'Etat pouvaient s'en mettre plein la panse,
risquer l'indigestion sans être dérangés par les gueux
européens... Nice ne sera pas un nouveau Seatle ou
Prague... L'Europe se construit contre les peuples, le
libéralisme économique avec son complément, une vision
et des pratiques sécuritaires et xénophobes se
traduira par une nouvelle régression des droits
fondamentaux : se loger, se nourrir, pouvoir circuler,
s'éduquer. La Charte des droits fondamentaux - qui n'a
d'ailleurs aucune valeur réelle - n'est que de la
poudre aux yeux pour satisfaire la galerie syndicale.
Les syndicats, remerciés par Jospin pour leur bonne
tenue, n'ont pas brillé par leur pugnacité, oubliant
que la Charte représente un recul devant les
prétentions libérales des patrons européens -qui à
l'instar du MEDEF l'ont trouvé très positive-, des
multinationales, des institutions internationales
(FMI, OMC...) et des gouvernements
«sociaux-démocrates» et libéraux. Ils s'étonneront
ensuite que le dégoût gagne ceux qui subissent
l'arrogance des patrons et sont devenus au fil des ans
une main-d'oeuvre flexible et employable à merci.
L'Etat de siège à Nice permettra de laisser une image
pacifiée du Sommet, mais pour combien de temps encore
les Etats pourront par la force régler les problèmes
qui se posent à nos sociétés ?
 
Non décidémement, il n'y a pas de capitalisme à visage
humain. La gauche plurielle a une fois encore démontré
son allegeance à cette économie de marché dont la
violence n'a d'égal (famines, profits contre mort -
voir le cas du SIDA en Afrique, exclusions, soutiens
aux dictatures avec la bénédiction des gouvernements -
voir le cas de Total en Birmanie- que sa prétention à
mettre tout le monde au pas. S'insoumettre, Désobéir,
Résister. 

No Pasaran -
 
 
 
 
TGV : Terminus Gayssot Vaillant
 
Le collectif Un Train Gratuit de l'Ouest après être
arrivé jeudi soir sans encombre à 21 H de Bordeaux,
accueilli par des nantais solidaires, le collectif TGV
-Terminus Gayssot Vaillant -  ont pu se restaurer dans
le hall de la gare sous l'oeil de la police
ferroviaire, qui craignait peut-être un nouveau départ
pour Lyon à 11 H. Le lendemain, mercredi 8 déc. après
avoir raccompagné comme il se doit les camarades qui
repartaient à Rennes et dans le Trégor, on s'est rendu
voir Mr Legendre, directeur adjoint au service
régional, qui avait été l'interlocuteur pour les
négociations avant le départ, pour lui montrer qu'il
était bien possible de faire des réductions
substantielles et non des ristournes de 50%. Car il
faut savoir que le retour de Bordeaux a coûté 1 F par
personne, sans qu'apparemment cela poste des problèmes
insurmontables, ni que cela mette en péril la SNCF.
Dans l'après-midi, le collectif s'est rendu au siège
du PS local pour dénoncer la répression et exiger la
libération de tous les interpellés avec une banderolle
"La répression n'étouffera pas nos revendications :
liberté de circuler - partage des richesses - revenu
garanti - gratuité des transports".

La presse locale, Ouest france, M6, et notamment FR 3
et Presse Océan ont été correct dans leurs exposés des
faits depuis mardi, à la différence de ce que l'on a
pu entendre sur les radios sur la présence de "manches
de pioches" parmi les manifestants stoppés violemment
à Bordeaux alors qu'il tentait de se rendre à Nice.

La lucha sigue !
 
De la part du Scalp naoned
 
 
geronimo@easynet.fr


                       ********
               The A-Infos News Service
      News about and of interest to anarchists
                       ********
               COMMANDS: lists@ainfos.ca
               REPLIES: a-infos-d@ainfos.ca
               HELP: a-infos-org@ainfos.ca
               WWW: http://www.ainfos.ca
               INFO: http://www.ainfos.ca/org

 To receive a-infos in one language only mail lists@ainfos.ca the message
                unsubscribe a-infos
                subscribe a-infos-X
 where X = en, ca, de, fr, etc. (i.e. the language code)



A-Infos
News